Un bon prix, un mandat exclusif, un mandat partagé… Romain Cartier, Consultant FNAIM, Expert Emission M6 «Recherche Appartement ou Maison » rappelle les ingrédients du succès.

photo : romain cartier journal de lagence

Alors qu’aujourd’hui, nous sommes encore face à un marché immobilier tendu, difficile dans certaines régions avec de fortes disparités locales, il est plus que jamais nécessaire que l’ensemble des professionnels de l’immobilier, acteurs du marché du logement existant, de la transaction, apporte aux clients vendeurs un maximum de garanties pour vendre leurs biens dans de bonnes conditions.

Fixer un prix de vente reflétant le marché local actuel

L’approche professionnelle passe donc tout d’abord par une étude personnalisée du Bien pour la fixation au plus juste du prix de vente dès la prise en mandat du bien concerné.

Plus le prix de vente sera déterminé en fonction du MARCHE LOCAL ET ACTUEL, plus il aura de chances  d’être peu négocié, plus la vente sera rapide. Car seul le professionnel de l’immobilier peut obtenir un prix marché, ce dernier se basant à la fois sur les biens actuellement en vente mais aussi, sur les biens de même nature récemment vendus, grâce à son expertise.

Commercialiser via un mandat de vente exclusif

Vient ensuite la méthode avec laquelle le bien sera commercialisé. Force est de constater que le Mandat Exclusif reste le meilleur moyen pour promouvoir un bien et afficher une communication unique qui le valorisera.

A l’inverse les biens commercialisés par le biais de mandats non exclusifs, avec plusieurs interlocuteurs, mis en vente à plusieurs prix – parfois non étudiés-, faisant l’objet d’un communication non adaptée souffrent d’une banalisation et d’une dévalorisation. La durée de commercialisation trop longue se traduit immanquablement par une perte de temps et une perte d’argent…

Jouer collectif avec le mandat exclusif partagé

Le mandat partagé, l’avenir du mandat exclusif. On connaît de plus en plus le Mandat Exclusif sous une forme différente, celui de mandat partagé avec au départ un seul interlocuteur, le mandataire, mais au final un ensemble de confrères travaillant en groupement commercial sur un même secteur, apportant au client vendeur un maximum de compétences humaines et professionnelles, et à l’acquéreur une visibilité optimale du bien, un prix unique, un bien unique…

Pour résumer, l’agent immobilier doit garder en tête qu’il y a deux impératifs pour vendre un Bien dans les meilleures conditions :

  • La fixation du prix de vente réalisé en fonction du marché actuel et local
  • La commercialisation du Bien en Mandat Exclusif en apportant aux clients vendeurs des outils marketing et des moyens de communication différents, innovants et enfin adapté à son bien ©byBazikPress
Cet article vous a été :
Romain Cartier
Photo de fnaimfnaim
Réagissez
Réagir
3
réactions
Dans la même rubrique
3 réactions pour cet article
  • Par Jojo, il y a 7 mois - 23 août 2016 à 16 h 13 min

    Quel intérêt de relayer un message pareil? Les bonnes agences travaillent ainsi depuis des décennies… Sûrement la sauce de Monsieur Plaza

  • Par BRUN, il y a 10 mois - 10 juin 2016 à 8 h 32 min

    rien de bien nouveau

    • Par CARPENTIER, il y a 7 mois - 23 août 2016 à 15 h 59 min

      Plutôt d’accord avec vous, rien de bien révolutionnaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *