Le successeur d’Hervé Bléry dévoile sa stratégie pour atteindre son objectif de 4 000 agences adhérentes en 2019.

photo : Journal de l agence Brice Cardi 2

JDA : Vous venez de prendre vos fonctions, quel est votre état d’esprit ?

Brice Cardi : Je suis fier d’avoir été élu à la présidence du FICHIER AMEPI un peu plus d’un an après avoir intégré le conseil d’administration, et très honoré, de surcroît, de succéder à Hervé Bléry, figure du métier, qui a accompli un formidable travail au cours de son mandat. Le FICHIER AMEPI réunit aujourd’hui les syndicats et les grands réseaux du métier, et s’impose comme l’outil essentiel de la profession. Il est conduit au quotidien par Philippe Godet, énergique directeur exécutif qui apporte la passion nécessaire à la réussite d’un tel projet. Quant à son équipe, qui vient de s’installer dans des locaux plus grands et plus modernes, elle est particulièrement motivée. Tous les indicateurs sont au vert pour avancer.

JDA : Quel bilan dressez-vous du FICHIER AMEPI aujourd’hui ?

B. C. : L’état des lieux est très sain, tant au niveau des hommes que de celui des chiffres. Les comptes sont équilibrés, le bilan économique est satisfaisant. En 2015, le solde net des agences qui ont rejoint le Fichier a été positif. Nous avons un socle de 3 100 agences adhérentes aujourd’hui, et la capacité à envisager sainement un développement positif.

JDA : Quels sont vos objectifs ?

B. C. : Il faut continuer sur cette belle lancée et développer cet outil stratégique pour les agents immobiliers ! Le FICHIER AMEPI est un outil créé par et pour la profession afin de répondre au  mieux aux besoins de nos clients. Les agences, indépendantes ou en réseaux, doivent nous rejoindre. Je vise 4 000 agences adhérentes avant la fin de mon mandat en 2019.

JDA : Comment comptez-vous y parvenir ?

B. C. : Ma stratégie repose sur trois axes. Tout d’abord, renforcer l’engagement des présidences de réseaux et des syndicats représentés au conseil d’administration afin qu’ils fédèrent leurs troupes et invitent un maximum de leurs adhérents à rejoindre le FICHIER AMEPI. Ensuite, rencontrer sur le terrain les représentants des autres associations locales qui exercent en fichier commun et les convaincre de travailler avec nous. Enfin, et c’est peut-être le plus  important, il est indispensable de faire bouger les courants de pensée et inciter la profession à oeuvrer ensemble plutôt que chacun dans son coin. Nous ne devons pas jouer la division mais l’union. C’est d’ailleurs aussi le sens de cette formidable initiative qu’est la création du portail Bien’Ici dont Hervé Bléry est également à l’origine.

.

Journal de l agence Brice Cardi Herve BleryBrice Cardi et Hervé Bléry

« Je suis très honoré de succéder à Hervé Bléry, figure du métier, qui a accompli un formidable travail au cours de son mandat. »

.

JDA : Quels sont vos arguments pour convaincre les frileux ?

B. C. : Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Même si 80 % des biens sont  vendus par les agences détentrices des mandats, les agences Amepistes réalisent un chiffre d’affaires supérieur de 84 000 euros en moyenne aux autres agences.  L’adhésion au FICHIER AMEPI se traduit aussi par des délais de vente raccourcis. Au-delà de ces chiffres, l’adhésion au FICHIER AMEPI permet de précieux échanges lors des rencontres mensuelles des FICHIERS AMEPI locaux qui sont l’occasion, pour les hommes et les femmes de notre profession, de partager certaines expériences et de faciliter notre métier au quotidien.

JDA : Si, à terme, les agents immobiliers proposent tous les mêmes produits, comment vont-ils se distinguer ?

B. C. : L’expérience montre que l’on n’est jamais assez nombreux. Les associations locales qui se portent le mieux sont celles où il y a le plus d’agences et le plus de mandats partagés. À Fécamp, par exemple, où la quasi-totalité des agences sont adhérentes au FICHIER AMEPI, il n’y a pratiquement plus de transactions de particulier à particulier. Les professionnels ont tout à gagner à se réunir.

JDA : Les clients ne risquent-ils pas d’être déboussolés ?

B. C. : Au contraire. La satisfaction du client est au coeur de notre démarche. Les acquéreurs ont besoin d’accéder à une offre la plus exhaustive possible. Et les vendeurs de multiplier leurs chances en ayant plus d’agences et de conseillers immobiliers capables de s’occuper de leurs produits dans des conditions maîtrisées, tout en conservant l’avantage d’un interlocuteur unique.

Propos recueillis par Ariane Artinian

.

DONNEES CLES

Statuts : Le FICHIER AMEPI est une association loi 1901.

Organisation : Le conseil d’administration de l’Association nationale est composé d’un administrateur par organisation commerciale et de deux administrateurs par syndicat.

Rôle de l’Association nationale : Créer, détenir et faire évoluer les bases de données informatiques (base des mandats exclusifs et base des biens vendus) et en faciliter l’accès et l’exploitation par tous les agents immobiliers membres des associations locales. Édicter les règles. Veiller à ce que les associations locales respectent les lois et réglementations en vigueur. Inciter à la création d’associations locales, en définir le périmètre géographique et accompagner leur développement. Assister et conseiller les dirigeants des associations dans leurs missions.

Sociétaires organisations professionnelles. Fnaim, SNPI, Unis.

Sociétaires organisations commerciales : Avis Immobilier, Century 21, Cimm Immobilier, ERA Immobilier, Guy  Hoquet, Immo de France, L’Adresse, Laforêt, Orpi, Solvimo.

.

Cet article vous a été :
Brice CardiHervé Bléry
Fichier AMEPIbien'ici
Réagissez
Réagir
0
réaction
Dans la même rubrique
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *