Les priorités de nouvelle présidente de la RICS ? Le développement des infrastructures au service de la ville durable et intelligente de demain et la diversité dans le secteur immobilier.

photo : Amanda Clack

Les priorités de nouvelle présidente de la RICS, Amanda Clack, porteront sur l’importance du développement des infrastructures au service de la ville durable et intelligente de demain ainsi que sur la diversité dans le secteur immobilier.

Depuis le 27 juin, Amanda Clack, FRICS, est présidente de la RICS pour 2016/2017. Elle est par ailleurs Partner chez Ernst&Young dont elle dirige le pôle conseil en infrastructures pour les gouvernements et le secteur privé.

En tant qu’organisme professionnel international intervenant sur le foncier, l’immobilier, la construction et les infrastructures, la RICS reconnaît la valeur économique des investissements dans le domaine des infrastructures. Un budget estimé à 57 milliards de dollars est nécessaire pour répondre aux besoins d’infrastructures d’ici 2030. Et les professionnels de la RICS peuvent apporter leur concours afin que ces projets soient réalisés dans les délais et dans le respect du budget.

Dans le cadre de sa présidence, Amanda Clack se concentrera sur ce sujet, ainsi que sur le développement des villes durables et intelligentes. Elle s’attachera aussi à promouvoir et renforcer les standards internationaux, en s’appuyant sur les représentations de la RICS à travers le monde.

« D’ici 2050, nous aurons 6,3 milliards de personnes vivant dans les villes,  a indiqué Amanda Clack. Ceux qui gèrent les infrastructures sont au cœur de la solution pour relever les défis liés au changement climatique, à la pénurie de ressources et à la croissance des populations. A travers le développement de villes intelligentes et de projets d’infrastructures à grande échelle, le secteur de l’immobilier peut contribuer au succès de ces villes. La RICS a l’opportunité de se saisir du sujet en attirant des financements, en gérant mieux les risques et en renforçant le caractère durable des projets ».

Professionnelle reconnue au sein de la profession, Amanda Clack va aussi œuvrer en faveur d’une plus grande diversité dans le secteur immobilier. Pour créer la main-d’œuvre du futur, la profession doit être le reflet de toutes les communautés à l’international, ce qui implique de savoir comment attirer, retenir et développer les talents.

 » La diversité devrait relever de la stratégie de développement de nos entreprises » a déclaré Amanda Clack. Si nous ne faisons rien pour attirer une main-d’œuvre plus diversifiée,comment pouvons-nous prétendre réaliser d’importants projets pour des populations très variées à travers le monde« .

Amanda Clark sera entourée pendant la durée de sa présidence de John Hughes – FRICS, basé au Canada – Président élu de la RICS et de Chris Brooke – FRICS, basé à Hong Kong –

Amanda Clack, FRICS, a rejoint Ernst & Young comme Partner en août 2015. Amanda y dirige l’activité conseil en infrastructures pour la Grande Bretagne et l’Irlande. Auparavant, elle était partenaire d’un autre cabinet en stratégie faisant partie des « Big Four ».

Diplômée en Quantity surveyor et en management de projets, Amanda Clack est « Fellow of RICS » (FRICS). Elle est également membre des organisations suivantes : The association for

Project Management, the Royal Society of Arts, the lnstitute of Consulting et the Institute of Management. Elle est enfin compagnon de the Institute of Management, consultante en management certifié et est affiliée à l’Institute of Accountants pour l’Angleterre et le Pays de Galles.

 

Cet article vous a été :
RICS
Réagissez
Réagir
0
réaction
Dans la même rubrique
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *