Même dans un marché où les acheteurs se font parfois rares, il est possible d’influencer leur demande.

photo : Attractive Daydreaming Woman with Pencil Inside Beautiful Living Room.

Les indices d’activités immobilières restent au beau fixe mais les professionnels ne s’y trompent pas : il s’agit là de moyennes. Si les petits biens d’investissement ont le vent en poupe face à des taux bancaires faibles, il n’en est rien pour les logements pour primo accédants ou à rafraîchir. Il n’est pas rare ainsi d’avoir 1 acheteur pour 10 maisons ou appartements en vente. Alors comment vendre quand la demande est à ce point inférieure à l’offre ? Inversez la tendance en déplaçant la demande générale sur votre bien en particulier !

Justifier le prix

À défaut de convaincre le propriétaire de diminuer le prix de son bien, il vous faudra en augmenter la valeur aux yeux des internautes et en valoriser le moindre aspect : placards, volets, cave, cave à vin, buanderie, vidéoparlophone, télécommande de porte de garage… Par ailleurs, certains détails peuvent avoir une valeur de convenance pour un acheteur, à laquelle vous n’auriez pas d’emblée pensé (moustiquaires intégrées protégeant contre les allergies, porte télécommandée pour une personne à mobilité réduite). Listez précisément chaque caractéristique afin de ne pas passer à côté de l’acheteur parfois unique. Mais des mots et du texte ne suffisent pas à convaincre.

Créer un impact visuel

On le sait, la communication est aujourd’hui à 80 % visuelle. Faites de très belles photos pour ce qui s’y prête.  L’intérieur n’est pas élégant ? À vous d’en faire votre affaire. Pour le reste, matérialisez les pièces moins sexy comme la cave ou la buanderie par des plans 2D. Et si l’objet à immortaliser n’est pas très beau mais très appréciable, comme un ancien barbecue de jardin, achetez une photo de grillades dans une banque de photos : effet garanti ! Pensez aussi aux photos « close-up ». Le gros plan crée une certaine ambiance (chaleureuse pour un feu ouvert, culinaire pour un électroménager, de détente pour des effets de bains). Sans parler du home staging virtuel capable de faire littéralement rêver. Lors des visites, remettez aux amateurs un descriptif complet et imagé. Ces visuels seront ceux qu’ils auront devant les yeux quand ils feront leur offre !

Développer l’expérience client

Transformez l’expérience d’achat en un moment d’enchantement. Répondez d’abord aux besoins de base des clients grâce à une information directement accessible, exhaustive, précise et honnête. Ce qui implique, dès la mise en ligne de l’annonce, d’y incorporer toutes les données utiles (montants des réparations nécessaires, charges de copropriété détaillées, etc.) mais aussi l’adresse exacte du bien que trois quarts des surfers souhaitent connaître. Vous préférez ne pas tout livrer directement ? Soit, si vous croulez sous les visites ! Mais si tel n’est pas le cas, autant gagner plus de prospects que d’en perdre quelques rares… Ensuite, rendez vos annonces plus conviviales. Incorporez des plans 2D pour faciliter la compréhension visuelle des lieux. Vous préférez que les clients se déplacent ? Eux pas ! Et ils ne le feront certainement pas…. Vos photos doivent également être dans l’ordre des plans pour une navigation plus intuitive. Enfin, rendez l’accès aux visites plus aisé en indiquant les plages horaires de visites et les modalités de prise de rendez-vous. Proposez des horaires souples et pratiques pour les candidats : les week-ends et les dimanches sont très  appréciés.

En conclusion, plus vos annonces auront un impact visuel fort et fourniront une information pertinente, plus vous braquerez les projecteurs sur votre bien.

Cet article vous a été :
Réagissez
Réagir
1
réaction
Dans la même rubrique
1 réaction pour cet article
  • Par Nizar-bjh, il y a 2 mois - 11 janvier 2017 à 19 h 21 min

    Article bien pertinent je suis très d’accord sur l’impact de ces techniques sur la satisfaction des demandeurs.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *