Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Professionnels de l’immobilier : comment booster votre visibilité à l’international

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
307
Evaluer cet article

La Fiabci France a reçu Michel Le Bras, président de Proprietes-privees.com pour son business networking du 11 septembre à Marseille. Ce qu’il faut en retenir.

photo : Michel Le Bras Fiabci 1109-01 ©BazikPress:Lebedinsky

« Un bel évènement où on l’on peut échanger avec des intervenants de qualité (…), FIABCI, c’est toujours de belles rencontres », voilà comment Dorian Delchambre, le fondateur de GNIMMO, analyse la FIABCI Business Networking, qui s’est tenu à Marseille le lundi 11 septembre.

« A l’instar des rendez-vous FIABCI Business Networking de Paris, ceux de Marseille réunissent plusieurs fois par an, dans une ambiance conviviale et chaleureuse, des professionnels de l’immobilier intéressés par les problématiques liés à l’international« , précise Corinne Savonitto, vice-président FIABCI France. Le rendez-vous du 11 septembre dernier a réuni une cinquantaine d’acteurs locaux cherchant à ouvrir leurs horizons. Le p

Le thème de la soirée du 11 septembre dernier ? « Comment booster sa visibilité à l’international, quand on est un acteur de l’immobilier ? Pour y répondre, Michel Le Bras (en photo ci dessus). Le président de proprietes-privees.com. « Comment on fait du business, comment on contacte les réseaux, comment on développe ces réseaux à l’international…c’était je crois une première pour Michel Le Bras » détaille Léo Attias, président FIABCI France.

L’international, un enjeu essentiel…

L’international est aujourd’hui un enjeu essentiel. Essentiel, « parce que la visibilité à l’international, ça a un coût très important, et  parce que c’est un élément fondamental dans la vente » explique Michel Le Bras. Pour booster cette visibilité, un vrai travail d’étude s’impose, même si on est déjà bien implanté dans le marché national. « Le premier point important, c’est d’identifier son marché, et savoir sur quels types de biens on doit communiquer à l’étranger » précise Michel Le Bras. « Nous nous positionnons évidemment sur l’international, renchérit Dorian Delchambre. Aujourd’hui on ne peut plus traiter seulement avec la France, il faut aller vers le monde ».

….qui concerne beaucoup d’acteurs

La visibilité à l’international, cela dépend évidemment du marché sur lequel est implanté l’agent immobilier. « Cest important de savoir sur quel type de bien on a intérêt à communiquer, explique  Michel Le Bras. Dans le Lubéron, par exemple, il est indispensable de communiquer sur sites anglais, mais aussi sur les sites belges. Idem  dans le nord de la France, à la frontière avec la Belgique ».

En effet, si l’on en croit le président de proprietes-privees.com, de nombreux outils permettent de venir en aide aux entreprises qui souhaitent plus de visibilité à l’étranger. « Des agrégateurs tels Green-acres ou Listglobally permettent de diffuser sur des centaines de sites dans le monde entier » précise-t-il. Michel Le Bras considère toutefois que cela n’est pas suffisant. « Il faut aussi sélectionner des sites leader sur leur marché, tels rightmove par exemple en Grande-Bretagne ou Immoweb en Belgique ». Dont acte.

Comment être visible à l’international, Michel le Bras ?

C’était comment le Business Networking Fiabci France Dorian Delchambre ?

Demandez le programme FIABCI France des événements des prochains mois

 

 

©byBazikPress/Andreane Meslard©Christophe Lebedinsky

 

 

 

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne