Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Garantme se porte garant des loyers des étudiants internationaux

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 382
Evaluer cet article

Avec des parents vivant hors de l’Hexagone, difficile pour un étudiant international de se loger. La startup Garantme certifie leurs pièces justificatives et garantit leur loyer. Alors, faites-lui confiance.

photo : IMG_5404

Tous les professionnels de l’immobilier le savent : trouver un logement en location lorsqu’on ne gagne pas trois fois le montant du loyer est compliqué. Souvent une garantie loyer impayé protège le bailleur : de ce fait, le candidat à la location n’a pas le droit de produire un garant, seuls ses revenus comptent. Et pour les étudiants internationaux dont les parents vivent hors de France, c’est pire… Un beau diplôme, un beau sourire…, ne servent à rien : les revenus des parents sont domiciliés à l’étranger. Ils ne peuvent en aucun cas couvrir le loyer de leur progéniture. Beaucoup d’étudiants internationaux ont donc du mal à se mal à se loger et acceptent, contraints et forcés, des sous-locations, avec tous les inconvénients que cela implique.

320 000 étudiants internationaux ont du mal à se loger

C’est parce qu’Emile Karam, alors étudiant en Master à HEC, après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur à Beyrouth, avait fait l’amère expérience de ne pas trouver un logement en location que Thomas Reynaud et lui-même se sont penchés sur cette question. Ils ont créé une startup : Garantme, destinée à aider les étudiants internationaux sur le sol français à obtenir une garantie locative. Fort de leur idée, ils ont cherché l’année dernière un porteur de risques, c’est-à-dire un assureur prêt à les suivre et à croire dans ce marché qui n’a rien d’anecdotique puisque la France accueille tous les ans 320 000 étudiants internationaux et qui, tous, ont des difficultés à louer un appartement. « Cela n’a pas été simple, explique Thomas Reynaud, CEO de Garantme. Les assureurs ont pour habitude de couvrir des Français en CDI qui gagnent 3 fois le montant du loyer. Là, il fallait couvrir des étudiants étrangers qui n’ont pas de revenu et donc mesurer le risque d’une autre manière. Cinq assureurs nous ont proposé de travailler ensemble.»

Toutes les pièces justificatives sont validées et certifiées

Très vite, les deux jeunes diplômés sont rejoints par Mylène Romano, une professionnelle de l’immobilier chevronnée qui, jusqu’en 2015, était présidente de Berard, une entreprise qu’elle avait construite et dirigée pendant 25 ans avant de la vendre à Nexity et qui gérait plus de 5 000 lots. Elle les aide à bâtir le produit. « Mylène connaissait bien la problématique de la garantie loyer impayé, elle a vu les axes de développement et nous a aidés à bâtir une offre pour les étudiants étrangers et adaptée au besoin des agences immobilières. » Elles ont en effet besoin que les informations que fournit l’étudiant soient certifiées puisqu’elles se posent toutes sortes de questions, du type : est-ce que les parents gagnent vraiment 3 000 € ou est-ce que c’est un document falsifié ? Elles ont également  besoin que ce document soit traduit : face à un étudiant chinois, il y a une barrière de la langue… « Nous avons donc construit des outils qui nous permettent de vérifier la véracité des documents fournis, poursuit Thomas Reynaud. Du coup, on leur fait gagner du temps sur l’analyse des candidatures. Aujourd’hui, toutes les pièces justificatives sont validées et certifiées par Garantme. Les loyers sont garantis par l’un des assureurs, Galian et MMA,  avec lesquels nous travaillons en cas de défaut du locataire et cela ne coûte rien au propriétaire. C’est le locataire qui paye : 1 € par jour ! »

Deux cents étudiants internationaux ont déjà fait une demande

Depuis le 1er janvier, l’offre est active. Les locataires peuvent remplir un questionnaire et postuler en ligne lorsqu’ils ont besoin d’un garant sur www.garantme.fr. Cinq minutes suffisent pour avoir une réponse. Deux cents étudiants internationaux ont déjà fait une demande, via la plateforme. Et Garantme a déjà permis à une trentaine de personnes d’être couverte. « Nous sommes capables de délivrer des garanties en deux heures car nous sommes courtier gestionnaire et nous avons une délégation de gestion faite par l’assureur, donc une totale autonomie dans la sélection des dossiers, à condition de respecter évidemment les critères que nous avons fixés ensemble», conclut Thomas Reynaud.

Olivia Delage / ByBazikPress

 

 

 

 

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne