Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Les sociétés de courtage en crédit immobilier ont le vent en poupe

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 694
Evaluer cet article

Jamais, depuis l’après-guerre, on avait emprunté pour aussi peu cher ! Le taux moyen des crédits immobiliers sur vingt ans s’établit à 2,30 %, contre 3,30 % il y a un an. D’après le Crédit Foncier, en février 2015, la distribution de nouveaux crédits à l’habitat reste soutenue et atteint 12,9 milliards d’euros, soit 1,2 milliard de plus qu’en janvier. Face à une telle demande, les banques se retournent de plus en plus vers les intermédiaires en opérations bancaires.

photo :

18,5 milliards d’euros de crédits immobiliers réalisés par les courtiers en 2014 !  Ces intermédiaires en opérations de banque, appelées sociétés de courtages en crédit immobilier, s’imposent davantage sur le marché de l’immobilier. Désormais faire appel à un courtier pour trouver le meilleur financement pour son achat immobilier, sans faire le tour des banques, est devenu une pratique courante. En 2014, 30 % des prêts immobiliers financés par les banques provenaient de ces intermédiaires, contre 15 % il y a seulement quinze ans. Selon une étude menée par Cbanque, 10 grands acteurs du marché dont Credixia, auraient totalisé en 2014 plus de 18,5 milliards d’euros de prêts à l’habitat, soit environ 16% du volume total de crédits immobiliers enregistré en France.

Pour les banques, le courtage constitue un flux de nouveaux clients qualifiés. Les dossiers de prêts sont préalablement vérifiés, montés et correspondent aux profils recherchés. Le banquier n’a plus qu’à accepter le dossier ou le refuser. Pour le client, les banques accorderont plus facilement des taux avantageux aux réseaux de courtiers étant donné les volumes d’affaires importants qu’ils génèrent.

Le courtier en crédit immobilier ? Un gain de temps et d’argent pour le client !

Le courtier en crédit immobilier sait présenter un dossier auprès des banques, alors qu’un client, lui, ne sait pas forcément le faire. « Nous mettons en avant les points positifs du dossier, que nous négocions l’exonération des indemnités de remboursement anticipé et la délégation d’assurance. Notre plus-value est que nous offrons les frais de dossier (bancaire et courtage) à nos clients. Notre métier est d’optimiser le plan de financement de l’emprunteur en proposant, par exemple des prêts aidés (prêt à 0%, prêt PAS, Prêt Paris Logement), afin d’apporter une solution de financement au meilleur coût», Estelle Laurent, Porte-parole de Credixia.

Le client peut réaliser une simulation complète en ligne et obtenir immédiatement une première estimation de son crédit. Il confie son dossier à un seul interlocuteur qui s’occupe de tout, de la constitution de votre dossier de crédit à la recherche de son financement sans aucun frais et sans aucun déplacement.

Avant de s’engager auprès d’un courtier, il faut prendre quelques précautions. Il est conseillé de consulter différents professionnels pour savoir quelles sont les banques avec qui ils traitent, quelles sont les bases de négociation et quels sont leurs honoraires. Ne pas hésiter à demander des références sur les assurances partenaires et les taux de crédit pratiqués. Une fois cette phase effectuée, il ne reste plus pour l’emprunteur qu’à mandater un courtier pour trouver l’offre répondant le mieux à ses besoins. © byBazikPress© goodluz – Fotolia.com

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne