Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Sur quelle plateforme est-il plus intéressant de mettre un bien à louer en région parisienne ?

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
342
Evaluer cet article

SeLoger.com, Le Bon Coin, Logic-Immo, Facebook, A vendre à louer … Certaines plateformes sont-elles plus performantes que d’autres ? L’agence de location en ligne Flatlooker a mené l’enquête. Suivez le guide …

photo : AdobeStock_163708106

En pleine saison des déménagements, Flatlooker a établi un classement mettant en lumière les performances des plateformes d’annonces immobilières selon la ville où est situé le bien en région parisienne. Résultat : Des divergences intéressantes qui vous permettront d’orienter vos choix pour louer leur bien en un temps record !

Prédominance de SeLoger.com un peu partout

Sur les 76 villes d’Ile-de-France étudiées par Flatlooker (dont Paris), le mastodonte SeLoger.com arrive en tête 64 fois avec des scores particulièrement importants au Pré-Saint-Gervais (80% de part de marché), Chatenay-Malabry (79%) et Sèvres (77%). La plateforme arrive parfois en tête ex-aequo avec Logic Immo. C’est le cas à Charenton-le-Pont (46%) et Montreuil (39%). Sur tous les arrondissements de Paris, la plateforme domine ses concurrents, avec une part de marché toujours supérieure à 49%. « Seloger confirme sa position de leader dans la région Ile-de-France, expliquée par son ancienneté sur le marché, son volume de biens référencés et la confiance qu’ont les professionnels de l’immobilier dans la plateforme», commente Nicolas Goyet, co-fondateur de Flatlooker.

Avantage à Facebook dans le 93

Dans 8 villes de Seine Saint Denis, Facebook Marketplace est la plateforme immobilière possédant la plus grosse part de marché pour les locations. Elle est égale à 85% pour le Blanc Mesnil, 77% pour Rosny-sous-Bois, 59% pour Bagnolet, 55% pour le Bourget, 52% pour Pantin, 47% pour Saint-Ouen, 45% pour Bondy et 42% pour les Lilas. Le réseau social arrive également en tête à Clichy (58% de part de marché), Créteil (50%), Gentilly (60%) et Villejuif (47%).

« Le 93 se caractérise par la jeunesse de ses habitants, explique Nicolas Goyet. En effet, le département compte la plus importante population de 15-29 ans d’Ile-de-France : un peu plus d’un habitant sur cinq, résidant en Seine-Saint-Denis, a entre 15 et 29 ans, soit 21,5 % de la population. Or, nous savons que les populations jeunes ont plus tendance à utiliser les réseaux sociaux pour faire leurs recherches pour se loger.»

Le Bon Coin souvent deuxième

Le site de petites annonces est assez plébiscité par les locataires franciliens puisqu’il arrive en seconde position des plateformes les plus performantes 22 fois (sur les 76 villes analysées). Dans les villes de Cergy et Clamart Le Bon Coin n’est pas très loin de la pole Position (33% de part de marché à Cergy et 31% à Clamart).

« Leboncoin a une ancienneté moindre sur le secteur immobilier mais présente cependant un volume de contact conséquent dans certaines géographies. C’est une solution très complémentaire à Seloger», reprend Nicolas Goyet.

Logic-Immo pas loin derrière SeLoger.com

La plateforme Logic-Immo s’avère assez performante puisqu’elle arrive en tête des choix des locataires à Cergy et première ex-aequo avec SeLoger.com à deux reprises (voir ci-dessus). En outre, elle arrive en second rang, pas très loin de SeLoger.com à Athis-Mons (44% de part de marché pour Logic Immo et 47% pour SeLoger), Aubervilliers (32% contre 34%), L’Haÿ-les-Roses (38% contre 41%). Elle arrive également en deuxième choix à Bondy, après la Market Place de Facebook (34% contre 45%).

« Depuis la fusion avec seloger.com, logic-immo et seloger font partie d’une seule et même offre auprès des professionnels. La stratégie du groupe seloger est de devenir un leader incontesté des annonces immobilières» , poursuit Nicolas Goyet.

Facebook gagnant sur les petites surfaces

Flatlooker a poussé son analyse au nombre de pièces dans un appartement. Il ressort de l’étude que moins un appartement a de pièces, plus Facebook gagne des parts de marché.

1) Méthodologie : l’étude effectuée par Flatlooker se base sur 51 449 contacts traités et anonymisés relatifs aux logements loués en région Ile-de-France sur les 12 derniers mois.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne