Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

La FNAIM salue l’appel du Gouvernement à maintenir l’activité économique dans l’immobilier

Publié le
Publié le
Réagir 2 réactions
2 008
Evaluer cet article

Dès la semaine dernière, le ministre du Logement a été alerté par la FNAIM, la FPI[1] et l’AFIL[2] , des difficultés auxquelles leurs adhérents étaient confrontés pour obtenir l’authentification des actes de vente. Les trois organisations ont rappelé les conséquences à court et moyen-terme de cet obstacle, pour leurs clients, mais aussi pour leurs fournisseurs.

photo : fnaim jean marc torrollion

Julien Denormandie a en conséquence convoqué le 24 mars une réunion rassemblant l’ensemble des organisations professionnelles de l’immobilier (FNAIM, UNIS[3], Plurience, SNPI[4], FPI et AFIL) ainsi que le Conseil Supérieur du Notariat, en présence de la Chancellerie.

Lors de cet échange constructif, le ministre a répété que le pays ne pouvait se retrouver à l’arrêt total, malgré la situation de crise sanitaire. Il a ainsi incité chaque acteur de la chaîne à tout mettre en œuvre pour maintenir l’activité économique, sans mise en danger, mais en responsabilité.

Tous les acteurs autour de la table ont pris l’engagement de poursuivre leurs activités, en respectant les consignes de sécurité sanitaire et les gestes barrières.

S’agissant spécifiquement des actes, le président du CSN, M. Jean-François Humbert a rassuré les professionnels de l’immobilier sur la capacité des études à utiliser les nouvelles technologies dans un cadre réglementaire approprié. L’État devra également maintenir les services nécessaires à l’établissement de ces actes.

La FNAIM a informé ses 59 chambres syndicales de l’engagement pris par tous les acteurs présents à cette réunion et s’engage à tout mettre en œuvre afin de maintenir l’activité économique du marché immobilier.

  • [1] Fédération des Promoteurs Immobiliers de France
  • [2] Association Française de l’Immobilier Locatif
  • [3] Union des Syndicats de l’Immobilier
  • [4] Syndicat national des professionnels immobiliers

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par Indépendant, il y a 3 mois

    Bravo!!!! Un beau texte pour s’autofélicter puis un arrêté qui bloque tout pour les 2 ou 3 prochains mois moins de 24H après!

    On voit que le gouvernement écoute bien la FNAIM…….

  • Par MERLET, il y a 3 mois

    Que pense la FNAIM de l’ordonnance du 26/03 allongeant certains délais légaux ?… Et notamment le droit de rétractation de l’acquéreur qui sera remis à zéro un mois après la fin de l’état d’urgence décrété pour le moment au 24 MAI plongeant ainsi des centaines de vendeurs et d’agents immobiliers dans l’incertitude de leurs transactions sous promesse. La Fnaim n’a JAMAIS défendu correctement les intérêts de tous les agents immobiliers. Cessez de vous gausser Messieurs dans les salons dorés de nos dirigeants, défendez nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne