TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

La vente interactive pour défier la surestimation des prix ?

Sponsorisé par Enchères Immo

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
356
Evaluer cet article

Dans un marché immobilier où la transparence devient un enjeu majeur pour relancer les transactions, la startup Enchères Immo redynamise le secteur grâce aux ventes interactives. Face à une baisse notable du volume de transactions, la prévision d’une reprise au second semestre 2024, et la difficulté croissante à évaluer le prix réel du marché, Enchères immo fait bouger les lignes.

photo : défier la surestimation des prix !

Alors que le délai de mise en vente des biens immobiliers flirte souvent avec les 90 jours contre 62 jours il y a deux ans, la situation actuelle révèle une crise de confiance entre vendeurs, acquéreurs et professionnels de l’immobilier. 

Cela résulte d’une pratique qui s’est amplifiée récemment : la surestimation systématique du prix des biens. L’option choisie par certains professionnels immobiliers pour gagner le mandat. Une stratégie qui, si elle porte ses fruits à court terme, s’avère in fine contre-productive, augmentant le nombre de biens invendus et semant le doute quant à la réalité des prix du marché. 

Face à ce constat, Enchères Immo se positionne comme un tiers de confiance extérieur qui aide à calibrer la valeur réelle du bien. Le système est simple et repose sur le modèle d’une enchère digitale où les biens sont proposés à des « acquéreurs cibles » à un prix initial inférieur de 15 à 20% à l’estimation des professionnels. En amont de la vente interactive programmée pour le bien à la vente, les acheteurs intéressés le visitent et valident leur souhait de participer. L’enchère en ligne, prévue quelques jours après, dure généralement entre 30 et 60 minutes. Cette méthode rapide et fiable permet de déterminer le prix réel du marché, avec une moyenne d’offres reçues se situant à ± 4 % de l’estimation réelle des professionnels.

La vente interactive introduite par Enchères Immo se distingue non seulement par sa capacité à réduire drastiquement les délais de vente – passant en moyenne de 90 à 21 jours – mais aussi par son approche qui met fin à la pratique de la surestimation.

Une opportunité pour les vendeurs et les acheteurs

Une alternative séduisante offerte aux vendeurs, désireux de vendre au juste prix, sans sacrifier la valeur de leur bien, tout en évitant les pièges d’une exposition prolongée qui porte préjudice au bien.

Dans un marché baissier, le risque de surestimer un bien immobilier est réel. D’autant que la baisse n’affecte pas tous les territoires avec la même ampleur ni tous les produits. Les enchères permettent d’objectiver la fixation du prix du logement, et donc sa baisse aujourd’hui dans la plupart des cas”, commente Henry Buzy Cazaux, président fondateur de l’Institut du Management des Services Immobiliers (IMSI).

Pour les acheteurs, le système d’enchères immobilières en ligne représente une opportunité inédite de se positionner efficacement dans un marché concurrentiel, sans craindre de payer un prix surévalué ou de passer à côté de l’achat idéal à cause d’une négociation exagérée.

Encadrée par des professionnels, cette vente garantit aux acquéreurs les mêmes droits que dans une transaction classique, avec l’avantage d’une visibilité en temps réel au prix du marché.

Avec 1500 ventes interactives réalisées en 2023, Louis du Clary,  cofondateur d’Enchères Immo, souligne l’ambition de jouer un rôle de médiateur de confiance entre toutes les parties prenantes, visant à protéger à la fois les intérêts des vendeurs et ceux des acquéreurs. La vente interactive se présente donc comme une réponse tangible aux défis actuels du marché immobilier, en offrant une plateforme transparente et équitable pour ajuster le prix des biens à leur juste valeur.

Ne manquez pas aussi
Attik images
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous