Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Benoist Apparu et Hervé Novelli au premier Congrès de l’Union des Syndicats de l’Immobilier (UNIS)

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
425
Evaluer cet article

Benoist Apparu et Hervé Novelli ont participé au premier Congrès de l’Union des Syndicats de l’Immobilier (UNIS). Ils ont tous les deux salué le succès de cette union ainsi que les projets UNIS 21, et l’Université de la copropriété. Concernant le projet d’arrêté souhaité par Hervé Novelli, le ministre a rassuré les professionnels : il n’y aura pas de prestation supplémentaire. Les archives « dormantes » ne feront pas partie de la gestion courante. Concernant la politique du logement, l’UNIS affiche toujours sa crainte d’une déresponsabilisation des locataires, l’assurance ne pouvant solvabiliser à long terme un locataire dont les revenus sont notoirement insuffisants pour payer ses loyers.

Créé en février dernier, l’UNIS rassemble aujourd’hui 3 500 professionnels, conscients de l’intérêt de participer à la simplification du paysage syndical du secteur de l’immobilier et de répondre aux nouveaux enjeux. Ce congrès est l’occasion d’échanger avec les ministres sur les sujets qui préoccupent les professionnels et sur lesquels l’implication de l’UNIS est forte. Parmi ces sujets :

  • Concernant le projet d’arrêté souhaité par Hervé Novelli, l’UNIS souhaite que l’arrêté soit le reflet exact de l’avis du Conseil National de la Consommation de septembre 2007. Cet avis résultait d’une large et longue concertation entre professionnels et associations de consommateurs et pour l’UNIS, il convient de pas de revenir sur le contenu de la liste des prestations forfaitaires. « Le ministre nous a rassuré sur ce point : il n’y aura pas de prestation supplémentaire. Les archives dormantes ne feront pas partie de la gestion courante » a noté avec satisfaction Serge Ivars, Président de l’UNIS.
  • Concernant la politique du logement, l’UNIS affiche toujours sa crainte d’une déresponsabilisation des locataires, l’assurance ne pouvant solvabiliser à long terme un locataire dont les revenus sont notoirement insuffisants pour payer ses loyers
  • Les enjeux environnementaux sont considérables. L’UNIS copréside le chantier Copropriété du Plan Bâtiment Grenelle et a lancé un concours appelé UNIS 21 ayant pour marraine Maud Fontenoy. Il s’agit du premier concours national dédié aux copropriétés sur le thème du développement durable. UNIS 21 s’adresse à toutes les copropriétés gérées par un syndic membre de l’UNIS. Il a pour objectif de sensibiliser les copropriétaires aux enjeux environnementaux et les aider à fixer eux-mêmes leurs propres objectifs de développement durable.
  • Une meilleure compréhension entre les professionnels et les copropriétaires. L’UNIS a décidé de créer l’Université de la copropriété pour permettre aux copropriétaires, notamment ceux qui siègent dans les conseils syndicaux, de s’informer et de se former. « Mieux comprendre pour mieux s’entendre», tel est l’objectif de l’Université de la copropriété. Un comité scientifique a confirmé la qualité et la pertinence des cours qui seront mis gratuitement à la disposition des copropriétaires sur tout le territoire.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne