Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

L’Europe et le Logement au centre des prochains entretiens d’Inxausera à Bunus le 28 août 2015

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 417
Evaluer cet article

En 2015, le Théâtre des Nombreux Pâturages propose un nouveau rendez-vous de fin d’été et accueillera les Entretiens d’Inxauseta afin de parler de l’Europe et du logement.

photo :

En 2015, le Théâtre des Nombreux Pâturages propose un nouveau rendez-vous de fin d’été et accueillera les Entretiens d’Inxauseta afin de parler de l’Europe et du logement. Cette Europe, objet de tous les désirs ou de peurs et de craintes, que l’on évoque si souvent lorsqu’on aborde la question du logement, pour s’y comparer et y trouver des modèles, pour la mettre en cause et en souligner la (trop) grande importance, pour l’envier et y chercher les solutions, pour la critiquer et se rassurer…

Comment s’inscrire ?
Par courrier
 Inxauseta, 64120 Bunus
Par email
 inxauseta@laposte.net
Contact
 05 59 37 81 49/06 82 70 49 76

Dans les faits, cette Europe qui paraît souvent très lointaine est maintenant partout présente dans le logement. Son action ne se résume pas seulement en des directives et en des normes. Ce n’est pas seulement un droit européen qui force les aides de l’Etat et les pratiques des acteurs à se mettre en conformité avec la vision de la Commission européenne. C’est aussi une certaine conception des modes de régulation des marchés, de l’accès au crédit, de la fonction du logement social, … Ce sont encore des interventions budgétaires qui soutiennent et façonnent en profondeur, avec le Fonds européen de développement régional ou plus récemment le Plan Juncker. L’Europe transforme progressivement le paysage du logement en France, en ayant acquis de fait une quasi compétence sur un secteur de l’activité économique qu’elle considère comme fondamental à l’équilibre macroéconomique de la zone euro.

Dans les projets et les discours, l’Europe inspire aussi beaucoup. Des modèles ont ainsi très souvent été présentés en appui de stratégies et de réformes toujours aussi nécessaires les unes que les autres pour venir à bout d’une crise du logement qui n’en finit pas depuis plus de 30 années. Le modèle espagnol de l’accession à la propriété promoteur d’une société de progrès, la régulation allemande des marchés rempart contre la hausse des prix et des loyers, la vision généraliste néerlandaise d’un secteur du logement social outil d’intégration et de mixité, le modèle anglo-saxon d’un financement vertueux de l’immobilier résidentiel, … Tous ces modèles ayant bien sûr démontré leur force et leur efficacité ! Alors que la France souffre.

Combien d’études réalisées en France ont en effet montré que l’immobilier résidentiel pénalise la compétitivité de l’économie française en raison de prix beaucoup plus élevés qu’ailleurs en Europe, consommant des ressources rares et évinçant les investissements plus productifs. Que les politiques du logement menées depuis trop longtemps étaient économiquement inefficaces, budgétairement coûteuses et socialement inéquitables. Que, les dispositifs d’aides améliorant la solvabilité de la demande ne contribuaient en fait qu’à la hausse des prix et des loyers. Que la France était d’ailleurs ce pays de la zone euro où les valeurs avaient cru le plus rapidement par le passé et faisaient porter une charge de logement insupportable et paralysante sur les revenus des ménages. Que la mobilité professionnelle et résidentielle des ménages en souffrait et pesait sur l’accès au logement et à l’emploi. Que les entreprises elles-mêmes en étaient handicapées, les crédits nécessaires au financement de leurs investissements productifs et en recherche et développement étant partiellement confisqués par des crédits immobiliers devenus trop abondants du fait de prix excessifs. Que les banques s’exposaient à des risques inconsidérés en proposant des crédits à taux fixes alors que leurs marges étaient insuffisantes.

Bien sûr, la réalité n’est pas toujours celle que suggèrent ces études. La solidité des banques françaises ne fait aucun doute pour la Banque Centrale Européenne, même dans la pire des situations possibles imaginée par les autorités monétaires. La grande dépression des années 2008-2009 n’a pas jeté à la rue des centaines de milliers de ménages français comme dans nombre de pays européens vertueux. Le poids du logement dans le budget des ménages n’est pas plus élevé en France que dans la plupart des Etats de l’Union Européenne connaissant un niveau de vie comparable, comme le souligne Eurostat. Le retour de l’investissement productif constitue une réalité, en France et en Allemagne, pour l’INSEE. Et, il n’est pas contestable que la France affiche une des croissances démographiques les plus élevées de l’Union Européenne alors que l’Allemagne ne constitue guère un exemple en la matière sans même parler des Etats du sud de l’Europe. Alors que peu d’études autres qu’anciennes et émanant du Parlement Européen lui-même permettent d’évaluer et de comparer l’efficacité économique et sociale des systèmes d’aides au logement entre les Etats de l‘Union Européenne.

Alors, le logement constitue-t-il, en France, un frein à la croissance et la modernité, une charge insupportable pour le budget des ménages, un handicap à la mobilité, une barrière à l’entrée des jeunes dans la vie économique et sociale, … ? Que faut-il préserver de la spécificité du modèle français ? La force de la pression démographique et la vitalité de la demande de logements constituent-elles une dimension que les politiques du logement se doivent de prendre en considération ? Quelles sont les pistes de réflexion et d’action que l’observation des stratégies et des politiques du logement conduites en Europe suggèrent ? Que faut-il envier aujourd’hui aux modèles qui avaient tant été cités en exemple par le passé ?

Telles seront les principales interrogations qui animeront les Entretiens d’Inxauseta en 2015. Et pour illustrer le rôle et la place de l’Europe dans les débats et les réflexions, bien sûr, mais aussi dans les décisions et les pratiques, chaque table sera introduite par un court exposé permettant de resituer le lien entre l’Europe et le logement au niveau du territoire qui nous accueille.

Demandez le programme du 28 août 2015 !

Accueil : Eric ITHURALDE, Maire de Bunus

Introduction : Michel MOUILLART, Professeur d’Economie, Université Paris Ouest

Table ronde n° 1 : « Les forces et les faiblesses du modèle français »

Animateur des débats : Eric TREGUIER, Journaliste, Challenges

Exposé introductif à la table ronde : Marc BESNAULT, Secrétaire Général de la Région Aquitaine, membre du Bureau National de la CFDT

Daniel BIARD – Vice-Président des ESH, Président de la Commission « Europe »

Jacques CHANUT – Président de la Fédération Française du Bâtiment

Jean-Claude COURTES – Président-adjoint de l’UNIS

Jean PHILIPPE – Directeur Général de la Caisse Régionale Pyrénées-Gascogne du Crédit Agricole

Table ronde n°2 : « Que peut nous apporter l’Europe »

Animatrice des débats : Catherine BOCQUET, Journaliste, Rédactrice en chef, Immoweek

Exposé introductif à la table ronde : Stéphane BUFFETAUD, Personnalité Qualifiée, Conseil Economique et Social Européen

Romain BOCOGNANI – Directeur Général de la Fédération Italienne du Bâtiment ANCE (Associazione Nazionale Costruttori Edili)

Sébastien de BROUWER – Head of Department Retail Financial Services Department, Fédération Bancaire Européenne

Raymond HENCKS – Membre du Conseil Economique et Social Européen, représentant des syndicats de salariés

Iñaki Arriola LOPEZ – Ministre du Logement, des Travaux Publics et des Transports du Gouvernement Basque

Alain PIRAT – Secrétaire Général, Société Suisse des Entrepreneurs

Table ronde conclusive

Animation des débats : Catherine BOCQUET, Journaliste, Rédactrice en chef, Immoweek

Eric TREGUIER, Journaliste, Challenges

Olivier CARRÉ – Député du Loiret, Membre de la Commission des finances de l’Assemblée Nationale

François PUPPONI –Député-maire de Sarcelles, Président de l’ANRU

Conclusion des Entretiens : Sylvia PINEL, Ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité

 

 

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne