Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Attentats de Paris : comment en parler à ses équipes », Xavier Bonduelle, président de l’IMDRH

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
759
Evaluer cet article

Quel discours tenir à vos employés, négociateurs ou collaborateurs après les évènements tragiques qui secouent la France ? Les conseils de Xavier Bonduelle, président de l’IMDRH, institut du management des ressources humaines.

photo : Xavier Bonduelle

 

Les événements tragiques qui eu lieu depuis le 13 novembre à Paris affectent également l’activité des entreprises et de leurs employés. « Faire comme si de rien n’était ou, au contraire, transformer l’entreprise en forum ne sont pas des bonnes solutions, car il faut tenir compte des sensibilités de chacun », selon Xavier Bonduelle, Président de l’Institut du Management Des ressources Humaines (IMDRH).  Comment  réagir ?  Voici quelques pistes de réflexion et d’action à mener dans vos agences immobilières, cabinet de syndic ou d’administration de biens. 

Surveillez vos  tentations naturelles

Faire comme si de rien n’était : « L’entreprise n’a rien à avoir avec tout cela ». Votre position risque d’être interprétée comme un manque d’humanité.

Etaler vos convictions politiques : « Il n’y a qu’une seule chose à faire… ».  Personne ne vous déjugera mais chacun pensera que vous abusez de votre autorité.

Transformer l’entreprise en forum : « Chacun doit pouvoir s’exprimer ! ». Oui, mais chacun a aussi besoin que le quotidien reprenne ses droits.

Alerter la hiérarchie : « L’entreprise doit s’engager très fort ! ». Prenez en compte le fait que votre sensibilité et votre manière d’exprimer votre colère ou votre tristesse ne sont pas forcément celles de votre hiérarchie.

4 conseils à suivre

Soyez humain et humble. N’hésitez pas à exposer vos doutes, vos craintes et vos colères dès lors que vous acceptez qu’on puisse penser différemment de vous.

Soyez exemplaire. Après avoir respecté la minute de silence, recadrez les blagues de mauvais goût ou les jugements discriminants qui peuvent heurter l’ensemble de l’équipe.

Soyez attentif et à l’écoute. Demandez à chacun si directement ou indirectement il a été touché par les attentats. Soyez à l’écoute, prenez le temps, montrez de la compassion.

Soyez souple. La semaine après les événements, acceptez l’idée que beaucoup vont avoir besoin de parler ou de s’épancher. Faites confiance à vos collaborateurs : le travail sera quand même fait ! ©byBazikPress

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne