Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Visale, un dispositif discriminatoire, complexe et dangereux », Bernard Cadeau, président d’ORPI

Publié le
Publié le
Réagir 4 réactions
2 270
Evaluer cet article

Le président du réseau d’agences immobilières ORPI livre son point de vue sur le dispositif Visale qui entre en vigueur au 1er février.

Sylvia Pinel a annoncé le retour de la GUL sous la forme d’un nouveau dispositif appelé Visale. Mais pourquoi s’acharner sur cet outil qui a déjà été retoqué une fois, et à juste titre ?

De mon point de vue d’agent immobilier, sur le principe, le Visale est discriminatoire, très complexe à mettre en place au vu de la diversité des profils concernés et enfin dangereux.

En autorisant un taux d’effort jusqu’à 50% des revenus pour le loyer, le dispositif induit une part de risque très importante. Or, tout agent immobilier expérimenté vous le dira : pour une location confortable et sûre, il faut s’approcher le plus possible de l’équilibre charges : 1/3, ressources : 2/3.

La part de risque qui accompagne le Visale est donc très inquiétante, d’autant qu’il concerne une population fragilisée, aux revenus limités… Ce qui ne fait qu’accroître le risque. Là réside sans doute la principale ambiguïté de ce système !

Bien sûr, je ne m’oppose pas à un dispositif qui va dans le sens de l’emploi et d’un accès au logement facilité pour des personnes en difficulté. Seulement, imaginons ce système avec bon sens et simplicité :  c’est ce que nous appelons de nos vœux chez ORPI depuis longtemps.

Ainsi, pourquoi ne pas créer une garantie des loyers généralisée avec une assiette large par définition, un taux de prime bas car réparti de façon globale ? Une partie de cette prime pourrait d’ailleurs être mutualisée dans un fond de garantie.

Il serait sage de s’inspirer d’un système qui a fait ses preuves depuis longtemps : l’assurance automobile. Elle est obligatoire pour tout conducteur mais ce dernier choisit ses options, de la formule la plus basique à l’assurance tous risques. Et le fond de garantie sécurise le dispositif.

Je crains que le dispositif Visale passe à côté de son objectif généreux.

©byBazikPress

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par Grenoblois, il y a 10 mois

    Un joli Cadeau aux étudiants et CDD que de vouloir leur interdire le logement, heureusement que de nombreuses agences ne partagent pas l’avis de cet article et accueillent les adhérents à VISALE sans discrimination.

  • Par Nico, il y a 1 année

    Un dispositif dangeureux…qui garantie jusqu’à 3 ans de loyer aux propriétaires, y compris en cas de défaillance partielle. Est-ce que les assurances privés que vos adhérents vendent allégrement à leurs clients offrent les mêmes garanties ? Je n’en ai pas l’impression, notamment en terme de défaillance partielle.
    Est-ce que ces mêmes assurances privés vont dans le sens de la « flexibilité » de l’emploi qui est réclamée par les syndicats patronnaux ? Certainement pas…vous êtes jeunes ? Passez votre chemin. Vous êtes expérimentés en période d’essai ? Passez votre chemin.
    Il est temps que vous revoyez sérieusement votre article Monsieur Cadeau et que vous demndiez à vos adhérents de réfléchir à deux fois avant de refuser des candidats à la location éligibles au dispositif Visale. Ces mêmes candidats pourraient bien être des futurs clients acheteurs/propriétaires…ou pas. Vu leur comportement actuel vis-à-vis d’un tel dispositif, il y a lieu de douter de leur transparence…

  • Par Pierre, il y a 2 années

    Quel encouragement à envoyer pour tous les jeunes qui souhaitent rentrer dans la vie active, encore une fois bravo, visiblement la mentilaité de certains dépassent pas leur propre confort. Bonne journée 🙂

  • Par Olivier, il y a 3 années

    Très bonne analyse du président ORPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne