Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Recherche immobilière : 56% des futurs acquéreurs achètent à deux

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
465
Evaluer cet article

Qui se charge de la recherche immobilière à l’intérieur du couple ? L’étude publiée par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com en partenariat avec Mysweetimmo.com lève le voile.

photo :

Une étude publiée par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com en partenariat avec Mysweetimmo.com met en avant des divergences de perception de la répartition des tâches dans un couple pour ce qui concerne la recherche immobilière de leur futur bien. Mais hommes et femmes sont d’accord sur le fait que la première visite, c’est mieux à deux.

L’achat à deux : une réalité pour 56% des futurs acquéreurs

Interrogés fin 2016, plus de 1100 futurs acquéreurs, hommes et femmes, ayant un projet d’achat dans l’année dévoilent l’intimité de leur recherche. Dans le couple, qui épluche les annonces ? Qui se charge des premières visites ?  Hommes et femmes candidats à l’accession partagent-t-ils la même vision des faits lorsqu’il s’agit de juger la répartition des tâches en matière de recherche immobilière ?

D’après l’étude publiée par Logic-Immo.com en collaboration avec Mysweetimmo.com, 56% des futurs acquéreurs d’un bien immobilier achètent à deux : qui sont-ils et surtout, comment se répartissent-ils les tâches, parfois chronophages, liées à la recherche immobilière ?

Le profil type de ceux qui achètent à deux : des jeunes ménages

L’étude montre que les couples d’acheteurs immobiliers sont majoritairement des jeunes ménages avec un chef de famille ayant un profil cadre. En effet, dans 56% des cas, le chef de famille appartient à la catégorie des CSP+. De même, 76% de ceux qui achètent à deux ont moins de 49 ans et, dans trois quart des cas (76%), le foyer est composé de plus de deux personnes.

Qui se charge de surveiller les annonces ? Chacun a sa perception des choses…immobilier

La répartition des tâches entre les hommes et les femmes est un sujet souvent source de polémique dans le couple. Pour ce qui est de l’achat immobilier à deux, et notamment la phase de surveillance des annonces, les hommes et les femmes ne semblent pas donner la même version des faits lorsqu’on les interroge sur qui s’occupe de quoi dans le cadre de leur recherche d’un futur bien.

La moitié des femmes ont le sentiment d’être en charge de la surveillance des annonces immobilières, plus que les hommes (40%). Ces derniers ont majoritairement le sentiment que c’est une tâche réalisée à deux (57%).

…Mais c’est surtout à deux qu’on découvre le bien pour la première visite.

Par contre, les couples qui cherchent à acheter sont plus en phase lorsqu’il s’agit de passer à la phase des visites : 74% des femmes pensent que les premières visites c’est un travail d’équipe et s’organisent pour que la découverte de leur éventuel futur bien soit réalisée à deux. Une majorité des hommes aussi (71%) estime que les premières visites se font en couple. Ils sont tout de même un peu plus nombreux que les femmes (15% contre 11%) à avoir le sentiment de visiter seuls les biens pour un premier tri. Par contre, seulement 4% des couples se répartissent les premières visites.

« La première visite d’un bien est un moment clé lors de l’achat immobilier. Cela peut susciter des émotions fortes, rappeler des souvenirs… donner envie (ou pas) de se projeter. On oublie souvent à quel point les premiers instants comptent. Pas étonnant que les couples en recherche d’un futur bien souhaitent partager cette « rencontre » à deux. » souligne Stéphanie Pécault, Responsable Etudes chez Logic-Immo.com.

© baranq – Fotolia.com

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne