Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Accord historique entre Century 21 et Airbnb pour simplifier la sous-location

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 864
Evaluer cet article

CENTURY 21 et Airbnb viennent de signer un accord historique pour simplifier et faciliter la sous-location de logements à des voyageurs jusqu’à 120 jours par an sur Airbnb.

photo : Laurent Vimont

Expérimenté dans un premier temps à Paris, ce « Bail Century21 Airbnb-compatible » pourra être proposé dès la rentrée par les 852 agences du Réseau Century 21. Plusieurs villes sont déjà prêtes à se lancer : Nice, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Montpellier…

Fondé sur un partage de revenu entre locataires, propriétaires et agences immobilières, ce nouveau dispositif permettra d’ouvrir plus largement la location meublée touristique et d’offrir un complément de revenu aux habitants qui en ont le plus besoin : les étudiants, les jeunes familles, et les ménages modestes qui n’ont pas les moyens d’accéder à la propriété.

Dès que le propriétaire a donné son accord, tout est ensuite géré par un professionnel de confiance. C’est l’agence qui se charge de la mise en ligne de l’annonce sur le site de Airbnb et de toutes démarches administratives applicables. C’est ensuite au locataire d’enrichir l’annonce, de renseigner sur le site ses disponibilités, de fixer son prix et d’accueillir les voyageurs.  Les revenus sont partagés de façon automatique et répartis comme suit : 23% pour le propriétaire, 70% pour le locataire et 7% pour l’agence Century 21. C’est ainsi une source de revenu complémentaire importante pour les locataires et les propriétaires qui utiliseront ce nouveau dispositif en toute légalité.

Un complément de revenu important pour le locataire

Pour Laurent Vimont, Président de Century 21 France « Ce « bail airbnb » est novateur dans la réponse sociale qu’il apporte avec un complément de revenu important pour le locataire. Il est également gagnant pour le propriétaire, dans le cadre d’une relation de confiance facilitée par Century 21. Il est vertueux car il n’assèche pas l’offre de logements notamment dans les zones tendues mais encourage la sous-location de biens occupés. Il permettra également de simplifier et d’encadrer la pratique de la sous-location ».

Emmanuel Marill, Directeur France et Belgique Airbnb souligne que “A Paris, plus de 60% des ménages sont locataires, et leur logement est leur premier poste de dépense ! Avec ce nouveau bail, ils pourront augmenter leur pouvoir d’achat et construire leur vie à Paris, tout en voyageant davantage !”

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne