Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Désertification des centres villes ;  opportunité réelle pour les agents spécialistes de l’immobilier résidentiel. », Pascal Lambotin directeur de CessionPME

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
829
Evaluer cet article

Nous constatons depuis des années une désertification des centres villes en France au profit de grandes zones commerciales en périphérie des villes.  Locaux commerciaux vides et stores métalliques baissés sont devenus une réalité quotidienne dans les communes de France.

photo : désertification centre ville

La fédération du commerce spécialisé qui a comptabilisé le nombre de locaux commerciaux vides indique que le taux de vacance s’est accru en 2018 pour atteindre la moyenne de 11,7% hors Ile de France sachant que la limite symbolique considérée comme critique par les pouvoirs publics est de 10%.

Selon l’indicateur CessionPME, outil statistique mensuel basé sur l’analyse de plus de 120 000 offres diffusées sur le site CessionPME, le TOP 3 des départements où l’on trouve le plus de locaux professionnels à vendre sont les départements  69, 34 et le 75.

Il semble acquis aujourd’hui que les pouvoirs publics, les élus locaux, les chambres de commerce ont pris conscience de ce phénomène de désertification.  Le plan « Action cœur de ville » annoncé par le gouvernement Macron pour redynamiser les centres villes  français devrait leur apporter une aide précieuse. Une enveloppe de 5 milliard d’euros sera mobilisée sur 5 ans.

Plusieurs leviers sont à l’étude pour faire revenir les commerces en centre-ville. : la taxe sur les commerces vacants pour inciter les propriétaires à louer leurs murs ou à les vendre et attirer de nouvelles activités, la création de zones franches de tout impôt local. Les nouveaux commerces qui s’installeraient dans des zones difficiles seraient exonérés.

Certaines enseignes font depuis peu le choix de se réinstaller en centre-ville. C’est le cas de Leclerc à Montbéliard qui a décidé d’ouvrir un commerce avec un concept innovant  et qui propose le drive piéton en reprenant l’idée du drive connue des automobilistes mais aussi Mr Bricolage, Maison du Monde, Décathlon  qui reviennent en centre-ville.

Que constatons-nous dans l’immobilier résidentiel ?

Les agences immobilières se font une concurrence féroce et ont de plus en plus de difficultés à se démarquer, offrant les mêmes services, les mêmes supports de communication à leurs clients.

Toutes les agences immobilières ont de temps en temps en mandats des locaux professionnels (locaux, entrepôts) mais aussi de l’immobilier de rapport (immeubles vides ou occupés, immeubles mixtes). Ces biens ne sont pas bien travaillés et ni mêmes valorisés puisqu’ils ne font partie du cœur d’activité de l’agence. Alors dans ce contexte,  en quoi les agents immobiliers spécialistes de l’immobilier résidentiel ont -ils  aujourd’hui une réelle opportunité ?

Ces agences immobilières ont en portefeuille des clients identiques tant pour le résidentiel, que pour le professionnel (exemple : Les artisans, les professions libérales, …)  et ont aussi des investisseurs qui recherchent de l’immobilier de rapport.

Avec un rendement bien supérieur à l’immobilier résidentiel, l’immobilier professionnel séduit de plus en plus les particuliers et les investisseurs. Vendre ou louer des locaux professionnels ne nécessite pas pour une agence immobilière de compétences particulière. Cet axe business peut être développé sur son territoire et avec la même équipe commerciale.

Développer l’axe, locaux professionnels est un moyen pour une agence de se différencier de la concurrence et  de capter plus facilement des mandats de vente auprès de propriétaires qui détiennent à la fois des biens professionnels et résidentiels.

Tout comme la location de biens résidentiels, la location de locaux professionnels permet de pérenniser aussi l’activité d’une agence immobilière. Les honoraires sur l’immobilier professionnel sont plus élevés que sur le résidentiel.

La désertification des centres villes est une réelle problématique. Il y a actuellement une prise de conscience du pouvoir politique, des élus locaux, des chambres de commerce pour redynamiser les centres villes.  Une agence immobilière spécialisée dans le résidentiel et qui aura aussi pour activité de l’immobilier professionnel va devenir un référent pour ces acteurs.

Sur le plan de la communication et du marketing, une agence immobilière qui désire valoriser ses locaux professionnels sur internet, doit s’appuyer sur des supports spécialisés .

Pour en savoir plus  CessionPME,  Carrefour des Entrepreneurs et des Investisseurs  avec en moyenne plus de 420 000  visites et qui propose plus de 120 000 affaires à la vente.

 

 

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne