Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

70% des propriétaires prêts à passer par des agents immobiliers s’ils sont sécurisés

Publié le
Publié le
Réagir 2 réactions
1 548
Evaluer cet article

Les Français sont-ils prêts à confier leur bien en location à un agent immobilier ? SeLoger a mené l’enquête. Bonne nouvelle : 70% des propriétaires sont prêts à le faire s’ils sont sécurisés !

photo : AdobeStock_302494790

La deuxième édition de l’étude SeLoger sur la perception des propriétaires-bailleurs et des locataires, 5 mois après la publication du Rapport Nogal « Louer en Confiance », apporte un nouvel éclairage. Réalisée auprès de plus de 3 000 locataires du parc privé et plus 1 500 propriétaires-bailleurs, cette nouvelle prise de pouls permet de mieux appréhender leurs inquiétudes, leurs attentes et la place accordée aux professionnels de l’immobilier.

« L’étude conforte les conclusions de mon rapport Louer en confiance, explique Mickael Nogal, Député de Haute-Garonne, Vice-Président de la Commission des affaires économiques Les propriétaires attendent une sécurisation totale de la part des professionnels contre leurs principales craintes que sont les impayés et les dégradations. L’étude pointe également la demande des locataires de voir leurs dépôts de garantie consignés et non plus encaissés par les propriétaires. Les mesures de ma proposition de loi vont dans ce sens avec la garantie totale contre les impayés et les dégradations et la consignation des dépôts de garanties auprès d’organismes tiers. Je la déposerai à la fin de l’année. »

« Cette nouvelle étude sur la perception des locataires et des propriétaires-bailleurs confirme une fois de plus le rôle du professionnel comme tiers de confiance. On voit clairement que ce sont les services qui feront la différence pour fluidifier la relation entre ces 3 parties et rétablir la confiance dans un registre où chacun a sa place », souligne Bertrand Gstalder, Président de SeLoger.

7 propriétaires sur 10 qui gèrent leur bien en direct se disent disposés à confier leur bien à un professionnel s’ils sont sécurisés

Les propriétaires-bailleurs interrogés dans le cadre de l’étude SeLoger évoquent 3 principaux freins à la mise en location d’un bien :

  • 66% évoquent la crainte de subir des retards de paiement ou des loyers impayés,
  • 64% craignent de subir des dégradations de leur bien,
  • 37% expriment la peur d’être en litige avec le locataire

Pour apporter des solutions à cette problématique, le rapport « Louer en Confiance » propose de faire des professionnels de l’immobilier des tiers de confiance dans la relation entre les propriétaires/bailleurs et les locataires grâce à la création d’une obligation de résultat. Mais comment convaincre les propriétaires-bailleurs qui gèrent en direct leur bien ? Dans l’étude, 51% des propriétaires-bailleurs interrogés louent leur bien sans faire appel à un professionnel. Pourtant, parmi eux, 67% seraient prêts à confier leur bien à une agence si le professionnel était en mesure de garantir le versement des loyers à la bonne date et le remboursement d’éventuelles dégradations.

Par ailleurs, qu’ils fassent appel à un professionnel ou non, les propriétaires-bailleurs expriment des attentes vis-à-vis de la profession. Ainsi, 35% des propriétaires-bailleurs interrogés attendent que les professionnels soient capables de gérer les litiges avec les locataires. Seulement 1 propriétaire-bailleur sur 3 (soit 33%) évoque l’attente d’un meilleur rapport qualité-prix de la part des professionnels.

1 locataire sur 3 attend un service de caution de la part des professionnels

Côté locataires, la place de l’agent immobilier est directement liée aux services attendus pour répondre aux inquiétudes sous-jacentes, notamment en matière de caution. Dans cette étude SeLoger, 58% des locataires interrogés ont trouvé leur location par eux-mêmes. 34% via une agence et 8% via un autre intermédiaire (amis, famille…).

Parmi ceux qui ne sont pas passés par une agence immobilière :

  • 54% évoquent des frais d’agence/honoraires trop élevés,
  • 26% estiment que l’agence ne leur permet pas de trouver plus vite qu’en cherchant par eux-mêmes,
  • 22% ont le sentiment que l’agence ne trouve pas de bien correspondant à ses critères.

Parmi les difficultés susceptibles de freiner le plus les futurs locataires dans leur recherche, les locataires interrogés citent :

  • 62% des loyers trop élevés par rapport à leur budget,
  • 51% les revenus insuffisants,
  • 42% ne pas avoir de garant.

A noter que 39% des locataires attendent une défense juridique de la part des professionnels en cas de litige et 35% expriment des attentes concernant un service de caution proposé par la profession. Dépôt de garantie : 6 locataires sur 10 préconisent une consignation par un organisme indépendant agrée par l’Etat Autre sujet conflictuel : le dépôt de garantie. L’étude SeLoger réalisée auprès de plus de 3000 locataires du parc privé révèle que 59% des locataires préfèrent que le dépôt soit consigné par un organisme indépendant agrée par l’Etat, 15% préfèrent qu’il soit encaissé par le bailleur et 26% hésitent entre ces 2 possibilités.

*Etude SeLoger menée en octobre 2019 auprès de 3148 locataires privés et 1576 propriétairesbailleurs utilisateurs de SeLoger. Les résultats ont été redressés à partir des données de cadrage de Kantar TNS.

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par BASSU, il y a 2 mois

    Si beaucoup de propriétaires veulent louer en direct c’est pour louer le plus cher possible,au mépris de la valeur du marché.Par contre les candidats locataire,eux ont de moins en moins de revenus et ne pourront plus ,un jour ,proche, verser de caution.Un point commun subsiste entre les deux protagonistes,ils reconnaissent plus que l’état et les syndicats de la profession,la compétence et la probité des professionnels de l’immobilier.En définitive,au lieu d’opposer et de créer un climat de suspicion,il serait bon pour l’état de créer des richesses en oubliant de chercher un bouc émissaire.

  • Par Henri, il y a 2 mois

    Bonjour,
    Il me semble que la plateforme immobilière Wizi propose depuis déjà quelques mois une formule  » Règlement du loyer le 5 du mois quoi qu’il arrive », ce qui semble répondre à la préoccupation principale des propriétaires bailleurs énoncée dans l’enquête de Se Loger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne