Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Christina Aguilera : Moins à l’étroit dans sa nouvelle demeure californienne

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
719
Evaluer cet article
photo :

Alors qu’elle semblait avoir conclu un deal pour vendre sa sublime propriété de Beverly Hills contre la coquette somme de 13,5 millions de dollars, Christina Aguilera a finalement cédé les lieux pour « seulement » 11,5 millions. La star, dont la fortune est estimée à plus de 90 millions de dollars, a pris possession d’une maison encore plus grande dans le quartier de Mulholland à Los Angeles.

Mise sur le marché depuis 2010, la maison, achetée à Ozzy Osbourne et Sharon Osbourne, va finalement faire le bonheur de ses nouveaux propriétaires grâce à ses 930 m², ses six chambres, ses neuf salles de bain, sa salle de chant, sa salle de jeux ou encore sa sublime piscine ornée de pierres. Baignée de lumière et spacieuse, la demeure est décorée dans un style méditerranéen et Christina Aguilera n’a pas hésité à ajouter des touches girly en jouant sur des nuances de rose. La chanteuse avait décidé de se séparer de son bien immobilier du fait de son divorce avec Jordan Bratman, père de son petit garçon, Max, 5 ans. Désormais, l’interprète de Dirrty résidera dans une maison de 1021 m² en compagnie de son nouveau chéri, Matthew Rutler.

Libérée de son rôle de juge dans The Voice USA , elle a laissé la place à Shakira, Christina Aguilera peut se consacrer à faire la promo de son dernier album intitulé Lotus et pourquoi pas envisager une tournée. Nul ne doute que cela fera plaisir à ses fans, parmi lesquels on peut compter la diva Céline Dion ! ©LeFilDeLimmo/BazikPress

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne