Cette année encore le Journal de l’Agence est partenaire de la 4ème édition du salon Real Estate & New Technologies. En attendant de venir nous retrouver sur notre stand C37 mardi 8 et mercredi 9 novembre prochain à la Grande Halle de la Villette à Paris, lisez l’interview d’Hervé Parent, créateur de RENT.

photo : herve-parent-salon-rent-2016-journal-de-lagence

Le RENT est l’occasion pour tous les professionnels de venir s’informer sur les innovations dans l’immobilier et d’échanger. Focus sur l’édition 2016 avec son créateur Hervé Parent.

JDA : Cette année, le RENT grandit encore ?

Hervé Parent : Oui, fort de son succès qui ne se dément pas d’année en année, le salon accueille cette année 150 exposants et s’attend à recevoir 3 500 participants. L’année dernière, il en a accueilli 2 500. Cette année, pour preuve de l’intérêt qu’ils portent à ce salon, de nombreux exposants ont pris des stands plus grands. Une attitude qui montre bien la légitimité du RENT auxquels les exposants sont fidèles  (le taux de renouvellement est de 80 %) et la place qu’il occupe aujourd’hui puisqu’il ne cesse de grandir depuis quatre ans.

JDA : Des nouveaux exposants seront-ils là tout de même ?

H. P. : Oui et pas n’importe qui. De grandes sociétés. Comme Parrot, leader mondial du drone qui propose des services spécifiques pour les professionnels de l’immobilier. Des démonstrations de drones auront d’ailleurs lieu sur le salon. Ou Matterport, une société américaine spécialisée dans la visite 3D.

JDA : À quelles innovations peut-on s’attendre cette année ?

H. P. : Il est difficile de mettre en avant untel ou untel, mais deux axes majeurs se dégagent pour cette édition 2016 : d’une part, les visites virtuelles immersives, avec ou sans casque ; d’autre part, l’arrivée en force de réseaux de photographes professionnels destinés à l’immobilier.

JDA : Autour de quels thèmes tourneront les conférences ?

H. P. : Beaucoup aborderont la relation client et l’expérience utilisateur. Mais nous avons aussi décidé d’évoquer le thème  de la location de vacances qui concerne de nombreux professionnels de l’immobilier. Plus que les années précédentes, beaucoup d’intervenants étrangers seront présents. J’en profite pour annoncer que Matthew Ferrara, un des meilleurs experts mondiaux de la vente immobilière, et déjà présent en 2015, revient cette année pour deux conférences.

JDA : Abordera-t-il le même thème que l’année précédente ?

H. P. : Non, il interviendra mardi 8 novembre dans une conférence intitulée : « L’expérience digitale de vos clients ». Cette conférence couvrira l’Internet, le mobile, la relation client, la génération de leads, le marketing pour la transaction immobilière. Et il prendra aussi la parole le lendemain pour évoquer l’« Expérience utilisateur sur les réseaux sociaux ou comment transformer votre présence sur les réseaux sociaux en vente ? »

JDA : Le RENT est de retour à la Villette donc ?

H. P. : Lorsqu’on a dit l’année dernière qu’on prenait nos quartiers à la Grande Halle de la Villette, beaucoup ont émis des doutes. Très vite, ceux-ci se sont dissipés. Et pour cause : le lieu est parfaitement adapté à l’événement. C’est beau, accessible en transports en commun. Et il y a cette connotation branchée, qui va bien avec ce salon !

JDA : Que viennent chercher les participants ?

H. P. : Deux choses. Le monde change. Les professionnels ont conscience de l’importance d’Internet pour la commercialisation des biens. Ils viennent donc chercher de l’information au travers des conférences et sur les stands. Mais ils sont aussi là pour échanger, faire du networking. Nous avons donc mis en place des lieux de rencontres comme le Salon Visiteurs, le Salon VIP et des espaces de discussion en libre-service. De plus, des exposants organisent leurs propres évènements avec cocktails, et nous aurons un dîner VIP, mardi qui réunira 150 personnalités autour de la remise de nos trois trophées et de la présentation de la très attendue étude du CCM Benchmark Group.

Cet article vous a été :
Hervé Parent
rent
Réagissez
Réagir
0
réaction
Dans la même rubrique
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *