Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Extension du PTZ dans l’ancien en zone rurale : un bon « coup de pouce » dans un contexte de remontée des taux

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 505
Evaluer cet article

Quelques mois après son retour dans l’ancien, le gouvernement vient d’annoncer l’extension du Prêt à taux zéro à l’ensemble de la zone C, soit 30 000 communes, contre moins de 6000 actuellement.

photo :

Selon Vousfinancer.com, courtier en crédit immobilier, cette décision devrait permettre à davantage de primo-accédants de bénéficier du dispositif,  trop limité et trop contraignant en l’état, et leur redonner ainsi du pouvoir d’achat, en compensant la récente hausse des taux de crédit immobilier.

Une extension du PTZ à plus de 30 000 communes

Le président François Hollande a annoncé hier l’extension en 2016 du prêt à taux zéro (PTZ) «  rural » à toutes les communes de la zone C, soit 30 000 communes. Actuellement, le PTZ, relancé dans l’ancien début 2015, est limité à moins de 6 000 communes de moins de 10 000 habitants et doit s’accompagner de travaux d’amélioration d’un montant au moins égal à 25 % du coût total de l’opération à effectuer dans les 3 ans suivant l’achat.

« Nous n’avons eu quasiment aucune demande de crédit avec un prêt à taux zéro dans l’ancien cette année, car le dispositif actuel est à la fois très limité géographiquement et très contraignant quant aux travaux à effectuer. En outre, le contexte de taux historiquement bas a rendu le dispositif moins attractif. L’annonce de l’extension du dispositif à toute la zone C est une très bonne nouvelle, qui va permettre de redonner du pouvoir d’achat aux primo-accédants sans faire pression sur les prix dans les zones tendues. Reste à savoir tout de même si les exigences de travaux seront maintenues et si les montants de prêts seront aussi importants que ceux proposés actuellement » analyse Jérôme Robin, président et fondateur de Vousfinancer.com.

Une forte baisse de la part des primo-accédants par rapport à 2011

Depuis la suppression du PTZ dans l’ancien début 2012, Vousfinancer.com a constaté une chute de la part des primo-accédants, liée à la fois à la fin de ce dispositif et à la frilosité des jeunes emprunteurs en raison du contexte économique. Ainsi, si les primo-accédants représentaient 55 % des emprunteurs en 2011, seuls 45 % achètent pour la première fois en 2015. « Grâce au niveau historiquement bas des taux d’intérêt, nous avons noté un léger retour des primo-accédants en 2015, mais l’extension du PTZ dans l’ancien à l’ensemble de la zone C  pourrait permettre d’accentuer ce mouvement en compensant la récente remontée des taux qui devrait se poursuivre dans les semaines à venir  » conclut Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer.com.©byBazikPress© herreneck – Fotolia.com

 

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne