Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Notre nouveau site internet intègre les nouvelles attentes des consommateurs », Cyril Maurel, directeur NTIC, ERA

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 308
Evaluer cet article

Le site d’ERA immobilier a fait peau neuve. Cyril Maurel, Directeur Nouvelles Technologies Informations et Communications chez ERA explique sa stratégie et les innovations au service du consommateur.

photo : Cyril Maurel

Le réseau de franchises immobilières ERA Immobilier vient de lancer son nouveau site internet adapté aux smartphones et tablettes : www.erafrance.com. Plus ergonomique et plus pratique, il donne la part belle à l’image : vidéos, photos haute-définition et grand format, tout est fait pour que le client se sente chez lui dès le premier clic.

« Les attentes des consommateurs  ont beaucoup évolué, explique Cyril Maurel, Directeur Nouvelles Technologies Informations et Communications chez ERA. Aujourd’hui, d’une part, le consommateur veut plus de photos, de grandes photos, de façon à bien voir les biens à vendre. Pour coller à ces attentes, notre site intègre désormais des visuels en pleine page. Mais, d’autre part, il veut aussi savoir où est situé le bien. En effet, assis derrière son ordinateur, le consommateur veut de l’info, il souhaite en apprendre davantage sur l’environnement du bien : le quartier, les commerces, les parkings, les écoles… Le site dispose donc de cet arsenal pour répondre aux attentes en question. Son comportement a également changé : il ne regarde pas qu’un bien, il trie, compare … puis il se présente à l’agence avec sa sélection de produits à visiter. Nous devions adhérer à cette démarche et nous nous sommes inspirés des sites de e-commerce pour pouvoir permettre aux consommateurs de comparer 4, voire 5 produits, selon les critères de prix, de surface, de nombre de chambres…, sur une même page. Et ça, vous ne le verrez nulle part ailleurs !»

Une réflexion menée depuis un an

Afin de connaître les attentes du consommateur, ERA a analysé ce qui ressortait des blogs immobilier et du grand salon sur les nouvelles technologies aux USA, Inman Connect, puis le réseau a interrogé ses franchisés, créé un comité de pilotage, et finalement s’est aperçu que les attentes des Français étaient les mêmes que celles des Américains. Seul hic : la France avait beaucoup de retard et ne collait pas aux attentes des consommateurs, notamment en matière de géolocalisation. « Cela fait 5 ans que les annonces aux Etats-Unis sont géolocalisées, reprend Cyril Maurel. Bien sûr, là-bas, 90 % des biens à vendre sont en exclusivité, ce qui n’est pas le cas de la France qui compte 80 % de mandats simples. Or, le problème, c’est que, dans l’Hexagone, de nombreux agents immobiliers sont encore opposés à l’idée de géolocaliser leurs bien en mandat simple. Il fallait donc trouver une astuce.»

L’agent immobilier a la main

Et l’astuce, la voilà : si, sur le site d’ERA, les annonces immobilières sont en très grande majorité géolocalisées, toutes le ne sont pas de la même manière. En réalité, l’agent immobilier a le choix. Il peut situer un bien sur la carte de deux façons : exacte ou approximative (pour les biens en mandats simples). « Il peut, en effet, déplacer l’adresse d’un bien en mandat simple, via un pictogramme, là où il souhaite le voir apparaître : cela peut-être une rue derrière, à 400 mètres…, poursuit Cyril Maurel. Evidemment, le consommateur sait à quoi s’en tenir. Sur notre site, tout est transparent. Il y a 3 sortes de pictogrammes : exacte, approximative ou non géolocalisée. » Et la recette fonctionne : déjà 70 à 80 % des mandats simples sont géolocalisés approximativement et 10 % des mandats exclusifs le sont de façon précise.

Une recherche cartographique

Autre nouveauté : une fonctionnalité Radar peut être activée. De quoi permettre aux consommateurs de naviguer sur une carte et de repérer au fur à et mesure tous les biens à vendre dans le périmètre qu’il a lui-même défini. « La recherche est dans ce cas-là cartographique, c’est un peu une nouvelle manière de procéder», conclut Cyril Maurel.   Olivia Delage©byBazikPress

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne