Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Les pros de l’immobilier toujours plus convertis aux réseaux sociaux

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
453
Evaluer cet article

Le groupe Pierre & Vacances Conseil Immobilier a présenté jeudi 23 mars, à Paris, la deuxième édition de son baromètre #Digimmo. Plus encore qu’en 2016, les professionnels de l’immobilier ont intégré la nécessité d’utiliser les réseaux sociaux, et ils font bien la différence entre les différents médias.

photo :

Sur la scène de la salle de conférence du Numa, dans le IIe arrondissement de Paris, Bernard Cadeau est le premier à ouvrir la table ronde du baromètre #Digimmo2017. « Je ne suis pas tout à fait un ‘digital native’, s’amuse le président d’Orpi. Pourtant, aujourd’hui, il est clair que les réseaux sociaux sont devenus un non-sujet dans nos métiers. Ils sont les fils et les filles d’internet et ils forment des communautés dont, idéalement, l’agent immobilier doit devenir le centre »

Les professionnels semblent avoir parfaitement intégré cette donnée. Les chiffres du baromètre #Digimmo 2017 sont éloquents : 66 % des pros interrogés assurent que le secteur de l’immobilier est particulièrement adapté à l’usage des réseaux sociaux. 70 % estiment que la mise en place d’une stratégie sur ces réseaux est un facteur positif. En un an, ces deux chiffres sont par ailleurs en très nette hausse (respectivement 7 et 11 points).

À chaque réseau sa spécialité

Plus encore qu’une simple présence sur les réseaux sociaux, les professionnels ont également compris que chacun de ces médias avait sa cible et son langage spécifique. « Si on s’éparpille un peu partout… On n’est plus nulle part ! » résume Béatrice Judel, la directrice marketing & communication de PVCI. Ainsi, LinkedIn reste le réseau de référence pour les professionnels de l’immobilier (ils sont 35 % à y adhérer), tandis que les entreprises de l’immobilier plébiscitent Facebook à 44 %.

Les autres réseaux, quoique moins utilisés par les professionnels, ne sont pas délaissés pour autant : « On aura plus tendance à se servir de Twitter pour accroître notre influence« , illustre ainsi Bernard Cadeau. Si Youtube tire son épingle du jeu, grâce au succès du format vidéo, l’utilisation des autres réseaux (Instagram, Snapchat…) reste plus marginale.

Un monde encore à découvrir

La table ronde organisée par PVCI a également permis de faire ressortir un point fondamental de convergence : la nécessité d’innover. « Je suis incapable de vous dire aujourd’hui à quoi ressembleront les réseaux sociaux dans 5 ans, annonce Vincent Lecamus, cofondateur d’Immobilier 2.0, ils évolueront au fur et à mesure que nous testerons de nouveaux outils. »

« Les premiers arrivés sur ces nouveaux terrains sont très souvent les mieux servis, poursuit Jean-François Jagle, conseiller immobilier chez Century 21. Snapchat, par exemple, ne semble pas particulièrement adapté à nos métiers. Pourtant à New-York, une agence immobilière a réussi à réaliser 6 millions de dollars de vente grâce à ce seul réseau… »

Avis donc aux pros de l’immobilier : innovez !

© CurvaBezier / Fotolia

A lire également

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne