Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Les pros de l’immobilier toujours plus convertis aux réseaux sociaux

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
436
Evaluer cet article

Le groupe Pierre & Vacances Conseil Immobilier a présenté jeudi 23 mars, à Paris, la deuxième édition de son baromètre #Digimmo. Plus encore qu’en 2016, les professionnels de l’immobilier ont intégré la nécessité d’utiliser les réseaux sociaux, et ils font bien la différence entre les différents médias.

photo :

Sur la scène de la salle de conférence du Numa, dans le IIe arrondissement de Paris, Bernard Cadeau est le premier à ouvrir la table ronde du baromètre #Digimmo2017. « Je ne suis pas tout à fait un ‘digital native’, s’amuse le président d’Orpi. Pourtant, aujourd’hui, il est clair que les réseaux sociaux sont devenus un non-sujet dans nos métiers. Ils sont les fils et les filles d’internet et ils forment des communautés dont, idéalement, l’agent immobilier doit devenir le centre »

Les professionnels semblent avoir parfaitement intégré cette donnée. Les chiffres du baromètre #Digimmo 2017 sont éloquents : 66 % des pros interrogés assurent que le secteur de l’immobilier est particulièrement adapté à l’usage des réseaux sociaux. 70 % estiment que la mise en place d’une stratégie sur ces réseaux est un facteur positif. En un an, ces deux chiffres sont par ailleurs en très nette hausse (respectivement 7 et 11 points).

À chaque réseau sa spécialité

Plus encore qu’une simple présence sur les réseaux sociaux, les professionnels ont également compris que chacun de ces médias avait sa cible et son langage spécifique. « Si on s’éparpille un peu partout… On n’est plus nulle part ! » résume Béatrice Judel, la directrice marketing & communication de PVCI. Ainsi, LinkedIn reste le réseau de référence pour les professionnels de l’immobilier (ils sont 35 % à y adhérer), tandis que les entreprises de l’immobilier plébiscitent Facebook à 44 %.

Les autres réseaux, quoique moins utilisés par les professionnels, ne sont pas délaissés pour autant : « On aura plus tendance à se servir de Twitter pour accroître notre influence« , illustre ainsi Bernard Cadeau. Si Youtube tire son épingle du jeu, grâce au succès du format vidéo, l’utilisation des autres réseaux (Instagram, Snapchat…) reste plus marginale.

Un monde encore à découvrir

La table ronde organisée par PVCI a également permis de faire ressortir un point fondamental de convergence : la nécessité d’innover. « Je suis incapable de vous dire aujourd’hui à quoi ressembleront les réseaux sociaux dans 5 ans, annonce Vincent Lecamus, cofondateur d’Immobilier 2.0, ils évolueront au fur et à mesure que nous testerons de nouveaux outils. »

« Les premiers arrivés sur ces nouveaux terrains sont très souvent les mieux servis, poursuit Jean-François Jagle, conseiller immobilier chez Century 21. Snapchat, par exemple, ne semble pas particulièrement adapté à nos métiers. Pourtant à New-York, une agence immobilière a réussi à réaliser 6 millions de dollars de vente grâce à ce seul réseau… »

Avis donc aux pros de l’immobilier : innovez !

© CurvaBezier / Fotolia

A lire également

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne