Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Bruno Lemaire va doubler le plafond du chiffre d’affaires des autoentrepreneurs dès 2018

Publié le
Publié le
Réagir 2 réactions
3 872
Evaluer cet article

Le Ministre de l’Economie a confirmé la mesure annoncée dans le programme électoral d’Emmanuel Macron.

photo : bruno le maire

Le doublement des plafonds chiffre d’affaires auto entrepreneur en 2018 est désormais confirmé pour 2018.

La mesure, qui figurerait dans le programme électoral du Président de la République, devrait entrer en vigueur dès 2018, après l’examen du Projet de Loi de Finances fin septembre.   « La Fédération des Auto-Entrepreneurs qui l’avait demandé dans son Livre Blanc à l’occasion des élections présidentielles, s’en félicite » déclare Grégoire LECLERCQ, Président.
Le nouveau seuil annuel d’application du régime serait donc  de 66.400 euros pour les prestations de services relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et les professionnels libéraux relevant des bénéfices non commerciaux (BNC).
Pour la FEDAE, cette revalorisation est en encourageante  :  il devient possible d’entreprendre une activité qui génère des recettes conséquentes tout en bénéficiant de la simplicité du régime de l’auto-entreprise.
« Les recettes sociales seront améliorées à hauteur de 100 millions d’euros supplémentaires et la durée de vie des entreprises qui restaureront ainsi leur trésorerie, suivra la même tendance », estime par ailleur la Fédération des Autoentrepreneurs.«  C’est l’aboutissement d’un combat de longue date, c’est l’émergence d’une force économique majeure », veut croire Grégoire LECLERCQ, Président de la FEDAE.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par PIRES, il y a 1 année

    « Le nouveau seuil annuel d’application du régime serait donc de 66.400 euros pour les prestations de services relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et les professionnels libéraux relevant des bénéfices non commerciaux (BNC). »
    Cette mesure concernant, donc, également les BNC pas simplement l’auto entrepreneur ?

    Pouvez-vous m’éclairer ? Par avance merci

    Sao

  • Par CG, il y a 1 année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne