Vade mecum du viager : Hervé Lapous bouscule les préjugés ! - Journal de l'Agence
Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Vade mecum du viager : Hervé Lapous bouscule les préjugés !

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
429
Evaluer cet article

Pour Hervé Lapous, fondateur du cabinet Viagers Lapous et expert du viager depuis 40 ans, le viager est une forme de vente à crédit dans laquelle acheteurs et vendeurs y trouvent leur compte.

photo : Vade-mecum-du-viager

Face au vieillissement de la population française, à la baisse des pensions de retraite, aux défis économiques que la France doit relever, le viager apparaît comme la solution idéale pour les seniors en quête de ressources complémentaires. Pour mieux appréhender cette forme de transaction immobilière, Hervé Lapous – expert du viager depuis plus de 40 ans et fondateur du cabinet Viagers Lapous – expose ses idées dans un ouvrage original : « Vade mecum du viager », paru aux Editions L’Harmattan . Son ambition ? Bousculer les idées reçues liées au viager et mettre en lumière les évolutions sociétales majeures qui sont à l’origine d’une demande croissante de viagers aussi bien de la part des crédirentiers (les vendeurs) que des débirentiers (les acquéreurs).

Rompre avec les péjugés

« Le viager obéit à une philosophie de l’existence, plus encore, ou au moins tout autant qu’à un calcul intéressé. Sans méconnaître la pertinence de celui-ci, la rente viagère est appelée à occuper une place croissante dans notre société en évolution. Elle dessine en pointillé la société du futur», explique Hervé Lapous. Reconnu pour son expertise en matière de viager, il a décidé de rompre avec les préjugés liés à cette forme de transaction immobilière. Son but : proposer une véritable physiologie du viager. Les ouvrages disponibles actuellement sur le marché traitent principalement de l’exécution du contrat de viager et néglige souvent l’essentiel : les raisons qui poussent de nombreuses personnes à choisir ce mode de vente ou d’acquisition immobilière. Hervé Lapous souhaite aller plus loin. Objectif de son ouvrage : apporter les clés nécessaires pour mieux comprendre et anticiper les bouleversements économiques qui ébranlent notre société. Au vu des changements considérables qui affectent aujourd’hui la vie quotidienne de nombreux français (système actuel des retraites en danger, dépendance, difficulté d’accès au crédit…), ce transfert intergénérationnel suscite un nouvel engouement.

Aider à préparer en toute sécurité et sérénité, un achat ou une vente en viager

« Vade mecum du viager », est l’occasion pour Hervé Lapous, de mettre à mal certaines idées reçues tenaces sur le viager. « Il est impératif de comprendre que le viager est une collaboration active entre générations et non pas une spéculation sur la mort », explique Hervé Lapous. Ce type de vente permet aux personnes ayant quitté toute activité lucrative de s’assurer un complément de ressource régulier jusqu’à la fin de leurs jours, de diminuer ainsi les tracas du quotidien (soins, alimentation, loisirs…) et maintenir ainsi leur qualité de vie. D’autre part, cette formule offre la possibilité à l’acquéreur d’acheter un bien avec une mise de départ réduite (même si l’aléa de la durée de vie du vendeur demeure une condition sine qua non), tout en lui permettant d’éviter la case « crédit ». Plus qu’un simple ouvrage, « Vade mecum du viager » est un compagnon de voyage qui permettra à tous ceux

*Cet ouvrage de 70 pages, publié aux Editions L’Harmattan, est disponible au prix de 12 €.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne