Fort de l’appui de Digit RE Group et de son réseau de 3 500 conseillers en immobilier présents sur tout le territoire, Dili s’affranchit de tous les schémas classiques de la vente immobilière. Et promet – sur les traces d’OpenDoor aux Etats-Unis, une offre ferme garantie en quelques jours aux vendeurs pressés.

photo : image011

Devenir marchand de biens

Depuis quelque semaines, il se murmure que le pôle immobilier de la holding patrimoniale de François Pinault serait à vendre. Lorsqu’on lui pose la question à L’Envie Café, l’autre jour, Olivier Colcombet, directeur général de Digit RE Group et Président des réseaux immobiliers Capifrance, OptimHome et Réfleximmo botte en touche. « Je n’ai aucun commentaire à faire. Les questions sont à poser directement à mon actionnaire, Artémis » (écoutez le podcast ci-dessous). Reste donc à savoir, en ce jour de lancement officiel de Dili, si François Pinaut se voit en marchand de biens…

Accélérer la vente immobilière

Ce qui est certain, en tout cas, c’est qu’Olivier Colcombet et son équipe, cassent les codes avec Dili, le marchand de biens qui propose d’accélérer la vente immobilière de particuliers pressés. « Selon un sondage Ifop pour OptimHome effectué en mars dernier, 41% des français prévoyant de vendre un bien immobilier se disent intéressés par la possibilité d’une offre ferme dans les 48h, si elle est proposée par un réseau immobilier reconnu », expliquent-ils.

« La combinaison de l’expertise « terrain » du marché immobilier et de l’utilisation d’algorithmes performants permet à Dili de s’engager, en son nom, dans l’acquisition d’un bien en un temps record (48 heures après la visite d’expertise) et en toute transparence », analyse Olivier Colcombet, directeur général de Digit RE Group (OptimHome, Capifrance, Immobilier Neuf et Réfleximmo, Drimki et Coworkimmo). Dili s’adresse aux  personnes ayant un projet de vente, qui sont en recherche de rapidité (prêt relais en cours, mutation…), qui souhaitent se libérer des contraintes d’une transaction (nombreuses visites, démarches complexes, conditions suspensives…) et réaliser une vente immédiate (pas de SRU), une offre ferme en quelques jours : sans rétractation et clause de suspensive (puisque c’est Dili qui achète le bien).

Une proposition d’achat ferme 48h après la visite d’expertise

Le futur vendeur doit commencer par solliciter Dili via son bien via questionnaire complet en ligne (type de bien, l’année de construction de l’immeuble, la surface, le nombre de pièces…). Dili le contacte ensuite par téléphone pour vérifier les données transmises. Et dépêche
dans les 48 heures un conseiller immobilier, d’un des réseaux de Digite RE Group, agréé pour la réalisation d’une visite d’expertise et d’estimation du bien. Dili prépare, le cas échéant, une proposition d’achat ferme et la présente au vendeur (48h après la visite d’expertise). La signature de l’acte d’achat se fait chez un notaire partenaire de Dili, à la date souhaitée par le vendeur. Bien entendu, tout vendeur qui aura sollicité Dili aura la possibilité de refuser l’offre proposée et donc de finaliser, s’il le souhaite, sa vente d’une manière plus traditionnelle avec son conseiller attitré.Sa demande sera relayée  ensuite par des conseillers en immobilier agréés des réseaux OptimHome, Capifrance et Réfleximmo.

Combien ça coûte ?

Les frais pour accéder à l’offre Dili sont de 7%, en sus évidemment des honoraires de transactions traditionnels de 5%. Des frais à rapprocher aux coûts de possession d’un bien, dont la vente peut prendre environ 6 mois au lieu de 1 mois avec Dili. « Il est intéressant de noter, que 57% des français vendeurs, interrogés dans l’étude menée par l’Ifop/OptimHome, seraient prêts à consentir une baisse de 2 à 5%, 17% de 6 à 10% et 4% plus de 10% dans le cadre d’une offre ferme dans les 48h’, observe Olivier Colcombet.

 

Deux villes pilotes Paris et Lyon

Pour lancer cette nouvelle offre Digit RE Group à fait le choix de deux villes pilotes bénéficiant d’un marché immobilier particulièrement dynamique.  « Aujourd’hui vendre un logement et collecter les fonds c’est au minimum 5 mois incompressibles…de nombreuses incertitudes et inquiétudes. Avec notre solution Dili, nous supprimons tous les blocages, tous les freins et apportons aux particuliers vendeurs un service de vente inédit soutenu par un Groupe de l’immobilier fiable et reconnu. Notre pôle digital nous permet de maîtriser les risques en associant à l’évaluation du bien sur le terrain une excellente connaissance des données locales sur l’historique des transactions et la fluidité de marché des zones visées », Xavier Lalande, Directeur développement de Digit RE Group :

Avant d’élargir l’offre sur les grandes villes françaises, Dili se donne pour objectifs d’atteindre d’ici la fin de l’année environ une cinquantaine de biens achetés à Paris et à Lyon (compromis signés).

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

Olivier Colcombet
digit RE Group
Réagissez
Réagir
1
réaction
Dans la même rubrique
1 réaction pour cet article
  • Par Philippe, il y a 17 jours - 8 juin 2018 à 16 h 58 min

    si dili est marchand de bien et achète pour lui il n’y a pas de frais d’agence ou alors il faut une carte pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *