WeProov passe le cap des 200 000 états de lieux réalisés - Journal de l'Agence
Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

WeProov passe le cap des 200 000 états de lieux réalisés

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
157
Evaluer cet article

WeProov vient de dépasser la barre des 200 000 états des lieux réalisés avec son application. Plus de 1 200 états des lieux sont réalisés chaque jour.

photo : AdobeStock_102827492

En 2018, la start-up a enregistré une très forte croissance de son activité grâce au succès de son interface historique dédiée aux voitures et au lancement réussi de son interface dédiée aux biens immobilier.

Une activité multipliée par 2 en 6 mois

Depuis le début d’année 2018, WeProov a fortement accéléré son développement. Au cours des six derniers mois, WeProov a en effet multiplié son activité par deux passant de 100 000 à 200 000 états de lieux, générés par plus de 170 entreprises et 16 000 particuliers. En croissance mensuelle de 15 % au cours du premier semestre 2018, la start-up enregistre chaque jour plus de 1 200 états des lieux sur son application.

Lancement réussi pour les états de lieux immobiliers

Si la majorité des états des lieux ont été réalisés via l’interface automobile de l’application, marché historique de WeProov, la nouvelle interface dédiée aux biens immobiliers remporte un franc succès et contribue également à l’accélération de la croissance constatée. Trois mois à peine après son lancement, l’interface immobilier a d’ores et déjà été utilisée par 35 entreprises qui ont réalisés plus de 20 000 états des lieux. En mai 2018, environ 10% du total des états des lieux générés sur WeProov concernaient ainsi l’immobilier.

La technologie référente pour sécuriser l’échange et le partage de biens

Fort de ce rythme de croissance soutenu, la start-up lancée il y a 2 ans confirme son ambition : atteindre les 1 000 000 d’états des lieux à la fin de l’année 2018 et imposer WeProov en leader européen de l’état des lieux digital et sécurisé. « En franchissant ce seuil significatif, nous montrons que ce qui constituait il y a encore un an à peine une rupture d’usage est aujourd’hui une réalité. Cette appétence pour notre service prouve en effet qu’aujourd’hui utiliser son smartphone pour réaliser un état des lieux est bel et bien devenu une évidence ! Lorsque nous avons lancé WeProov, notre ambition était de créer une nouvelle norme référente pour sécuriser les échanges et le partage de biens, et nous sommes en passe d’y arriver ! » conclut Gabriel Tissandier, Co-fondateur de WeProov.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne