Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Guy Hoquet recrute 450 nouveaux collaborateurs d’ici fin 2018 !

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
251
Evaluer cet article

Epaulé de l’institut de sondages YouGov, Guy Hoquet l’immobilier a interrogé les Français au retour des vacances sur leurs aspirations à une nouvelle vie professionnelle… L’enseigne souhaite recruter 450 nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année.

photo : unnamed (3)

Si la période estivale est l’occasion de faire le point sur sa carrière, les Français sont-ils pour autant réellement désireux de se lancer dans de nouveaux projets professionnels ? Combien sont-ils à rêver de changer de métier, d’entreprise ou de se lancer dans l’entreprenariat ? Quelle proportion a concrétisé cette envie ?  Epaulé de l’institut de sondages YouGov, Guy Hoquet l’immobilier leur a posé ces questions afin de mieux connaitre ces aspirants à une nouvelle vie professionnelle… au sein desquels se trouvent probablement les 450 nouveaux collaborateurs que l’enseigne immobilière recrutera d’ici fin 2018 !

51% des Français veulent changer de métier

L’étude* menée par YouGov pour Guy Hoquet révèle que plus de la moitié des Français (51%) ressent l’envie de changer de métier à la suite de leurs vacances d’été. Une aspiration au changement que les 25-34 ans sont jusqu’à 63% à exprimer. La période estivale suscite aussi, semble-t-il, des vocations entrepreneuriales puisque 38% des Français interrogés déclarent avoir des envies d’entreprendre.

Nous apprenons également que plus d’un quart des sondés (29%) cultive, durant l’été, le double désir de changer de métier et de devenir leur propre patron. Plus de 4 Français sur 10 (42%) considèrent, d’ailleurs, que la pause estivale est le bon moment pour se réorienter professionnellement ou pour changer d’entreprise (38% des sondés). Au-delà de susciter des envies, la rentrée semble être la période de la concrétisation car 40% des Français qui ont ressenti l’envie d’une réorientation professionnelle et/ou de devenir leur propre patron déclarent avoir sauté le pas, ce qui est particulièrement le cas pour les plus de 55 ans (50%).

L’immobilier, un secteur qui recrute tous types de profils

Alors même que l’INSEE affiche un taux de chômage à 9,1%, les acteurs de l’immobilier comme le réseau Guy Hoquet, peinent à recruter, faute de candidats. Pourtant, ce secteur – qui représente, toutes branches confondues, près de 10% du PIB** – est pourvoyeur de nombreux emplois, variés et accessibles au plus grand nombre.

Guy Hoquet met tout en œuvre pour attirer les nouveaux talents de demain

Désireux d’attirer les candidats les plus prometteurs, le réseau Guy Hoquet revoit sa stratégie de marque employeur, lance un site dédié au recrutement (recrutement.guy-hoquet.com) et pare, jusqu’au 15 octobre, ses agences aux couleurs de cette nouvelle communication. L’objectif est de recruter 450 nouveaux collaborateurs d’ici fin 2018 et 1000 supplémentaires en 2019. Dans le cadre de la mobilisation globale du réseau, Fabrice Abraham, Directeur Général de Guy Hoquet,invite tous les candidats désireux d’intégrer ses équipes ou les personnes curieuses d’en savoir plus sur les métiers de l’immobilier, les parcours professionnels envisageables, les opportunités d’emploi ou d’entreprenariat au sein du réseau… à prendre part au Live du 20 septembre à 12h15***.

4 000 collaborateurs à l’horizon 2020

Au cours de cet échange axé emploi et recrutement, tous les participants auront la possibilité de lui poser directement leurs questions. Le réseau Guy Hoquet, dont les objectifs de recrutement visent à porter ses effectifs de 2 500 collaborateurs au début de l’année 2018 à 4 000 collaborateurs à l’horizon 2020, souhaite séduire les meilleurs talents. Forte d’une culture de la détermination et de l’apprentissage, l’enseigne s’est dotée, depuis de nombreuses années déjà, de sa propre Business School afin de privilégier la motivation et le savoir-être de ses recrues à la richesse de leur curriculum vitae. Dotés d’une expérience immobilière ou non, qu’il soit collaborateur ou franchisé, l’école agréée de Guy Hoquet est ouverte à tous.

L’immobilie, ascenseur social

« Le secteur de l’immobilier est un ascenseur social formidable, qui se joue des stéréotypes et offre des opportunités de carrière semblables à nulle autre, affirme Fabrice Abraham qui a débuté sa carrière en tant que négociateur immobilier. L’important se situe dans le savoir-être et l’envie d’accompagner les clients dans leur projet de vie, et non dans les diplômes. Ainsi, j’invite toutes les personnes désireuses de donner un nouvel élan à leur carrière et prêtes à relever de nouveaux défis à nous rejoindre ! », conclut-il.

  • *Etude réalisée par YouGov du 24 au 27 avril 2018 auprès de 1002 personnes âgées de plus de 18 ans et plus, représentatives de la population française.
  • **Etude « Real Estate and Urban Employment Monitor – 2017 » publiée par EY, la Fondation Palladio et Business Immo.
  • ***Le live sera accessible via les comptes TwitterFacebook et LinkedIn de la marque, ainsi que les comptes Twitter Facebook et LinkedIn de Fabrice Abraham

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne