Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Le marché offre de belles opportunités en zone non-tendue

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
207
Evaluer cet article

Près de 10% de transactions supplémentaires enregistrées sur la période par rapport à l’an passé : l’été 2019 n’a pas ralentit l’activité immobilière selon Orpi qui confirme la tendance observée ces derniers mois. Sans surprise, cette frénésie s’opère particulièrement en zone tendue où l’offre et la demande ne coïncident plus.

photo : orpi analyse conjoncture 2018

Pour la coopérative immobilière, il reste cependant de belles opportunités à saisir du côté des zones non-tendues, où les acquéreurs peuvent retrouver des biens attractifs à moins d’une heure des grandes métropoles.

  • Les voyants sont toujours au vert pour concrétiser son projet immobilier grâce aux taux bas et à la stabilisation des prix : + 0.4 % sur la même période par rapport à l’année dernière.
  • Sur l’ensemble du territoire, Orpi enregistre une augmentation des ventes de + 9,7 % à périmètre constant.
  • Les délais de vente continuent de se réduire et passent à 63 jours en moyenne (-2 jours).

Une rareté de l’offre en zone tendue qui pourrait profiter à de nouveaux marchés

Les grandes villes polarisent l’essentiel de la demande, dopée par les taux bas. Face à un tel engouement des acquéreurs, l’état actuel du marché immobilier ne leur permet plus d’avoir un large choix. Selon Orpi, il est d’autant plus intéressant de prospecter en zone non-tendue, où les prix affichent au niveau national un léger recul de – 1,8 %. À noter que sur le troisième trimestre, la tendance s’est principalement portée sur les maisons avec jardin, celles-ci représentant la plupart des ventes estivales (+1,5% du prix au m² pour ce type de produit).

La performance énergétique des biens en zone non-tendue : un argument qui fait mouche

Contrairement aux zones tendues, l’offre en zone non-tendue est bien plus dépendante de sa qualité. Avec plus de temps pour se décider, les acquéreurs se révèlent plus exigeants, notamment en termes de performances énergétiques. Un argument qui pourrait faire mouche auprès des vendeurs ou futurs acheteurs pour les inciter à faire des travaux de rénovation énergétique. C’est pour accompagner cette démarche qu’Orpi s’est engagé avec la signature d’un Green Deal 2 à mieux former les agents immobiliers de ses 1 250 agences sur la rénovation énergétique, afin d’en faire de véritables partenaires pour conseiller et orienter leurs clients dans leur parcours de travaux et d’achats. Selon la dernière étude des Notaires de France, les passoires énergétiques peuvent voir leur prix valorisé ou déprécié de 20% en moyenne.

« Les mois d’été sont traditionnellement plus calmes et les projets immobiliers ont tendance à se concrétiser à la rentrée, explique Christine Fumagalli, Présidente du réseau Orpi. Mais cette année le marché n’a pas connu de ralentissement sur cette période. Nous devrions conclure sur une très belle année à nouveau et confirmer le record du million de transactions attendues. Côté prix, le delta qui persiste entre l’offre et la demande les fait mécaniquement augmenter dans les métropoles. Il devient alors intéressant pour les acquéreurs de se tourner vers des villes à proximité et de concevoir son projet en temps de trajet. »

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne