Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Immobilier et déconfinement progressif : Nestenn fait le point sur les nouvelles conditions de visite !

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
706
Evaluer cet article

Depuis le 28 novembre, la France s’est engagée dans la voie d’un déconfinement progressif, nouvelle accueillie très positivement par l’ensemble des professionnels de l’immobilier, secteur partiellement mis à l’arrêt depuis le reconfinement du 30 octobre 2020. Fort d’un nouveau protocole sanitaire applicable pour l’ensemble de la branche, et validé par le comité scientifique et le gouvernement, les professionnels du secteur se félicitent d’avoir pu reprendre les visites de biens immobiliers.

photo : Olivier Alonso

Réouverture des agences immobilières, « Une décision qui réactive la chaîne du logement et sauvegarde notre économie ! »

À la suite de l’allocution du Président de la République, le 24 novembre 2020, les attentes et espoirs des professionnels du secteur immobilier ont été honorés. Ceux-ci ont de nouveau eu la possibilité d’ouvrir les agences immobilières et de reprendre les visites de biens immobiliers, dans le respect le plus strict d’un protocole sanitaire dédié et négocié avec les syndicats de la branche, le comité scientifique et le gouvernement.

« Nous remercions le Président et le gouvernement d’avoir pris la décision de rouvrir, dès le 28 novembre dernier, les commerces, dont les agences immobilières font parties. Cette décision permet de réactiver la chaîne du logement dont l’activité est essentielle à la sauvegarde de notre économie, dans son ensemble… Nous sommes également très heureux de pouvoir complètement satisfaire les besoins de nos clients, en ayant à nouveau l’autorisation de les accompagner lors des visites de biens immobiliers. Les visites sont, rappelons-le, le cœur de notre métier. » déclare Olivier Alonso, Président du groupe Nestenn.

Des conditions à respecter pour la reprise des visites

Les 380 agences du groupe immobilier Nestenn ont en main, depuis sa signature, le protocole sanitaire de branche négocié, remis à jour depuis le 15 décembre dernier et accompagné d’un guide pratico-pratique.

Chaque franchisé et collaborateur Nestenn a donc mis en place, dès le 28 novembre, les dispositifs nécessaires au respect, le plus strict, des mesures barrières et règles de sécurité sanitaire en vigueur, au sein de leurs agences pour accueillir prospects et clients : un client pour 8m2 de surface, gel hydroalcoolique à disposition, masques obligatoires à l’intérieur de l’agence, hygiaphones si nécessaire, désinfection et aération régulière des bureaux et des espaces, marquage au sol pour diriger les clients…

« Le protocole a été bien reçu par l’ensemble de nos franchisés. Qu’ils soient dirigeants, conseillers immobiliers, assistants, agents de location, nous les accompagnons dans le cadre de la mise en place stricto sensu des règles définies avec le gouvernement. Nous ne laissons rien au hasard. La sélection des candidats à la visite est également très minutieuse. Avec la mise en œuvre durant les deux périodes de confinement des visites virtuelles, une présélection des candidats s’est d’ailleurs opérée de facto. Ces nouvelles mesures permettent également de renforcer la confiance entre les professionnels du secteur et les clients. En effet, un client intéressé se sent en sécurité (respect des gestes barrières, port du masque, gel hydroalcoolique, etc.), et un client sécurisé est un client satisfait, qu’il soit acheteur, vendeur, futur locataire ou bailleur ! » ajoute Olivier Alonso.

Les visites ne sont plus limitées à l’achat ou la location d’une résidence principale !

Dans le respect le plus strict du protocole paritaire d’organisation des visites – Transaction et Location immobilière – en période d’état d’urgence sanitaire (hors confinement) validé par le Conseil Scientifique COVID-19, depuis le mardi 15 décembre dernier, les visites ne sont désormais plus limitées à l’achat ou la location d’une résidence principale ; elles reprennent également pour les résidences secondaires ainsi que pour les investisseurs…

Les points essentiels à retenir pour une visite en toute sécurité :

  • Avant toute visite physique, une sélection minutieuse des candidats est effectuée, afin de limiter autant que faire se peut les visites considérées comme « inutiles ». Il est nécessaire de procéder à la présentation « virtuelle » du bien, en amont
  • Les visites de biens sont organisées sur rendez-vous fixés à l’avance
  • Le professionnel fournira au client un « bon pour visite », pour assurer la traçabilité des clusters potentiels
  • Les visites doivent être espacées a minima de 15 minutes et le logement aéré 15 minutes avant la 1ère visite et entre chaque visite. Le temps de visite ne doit pas excéder 30 minutes.
  • Le nombre de personnes présentes dans le bien visité est limité au respect d’une jauge maximale de 8 m2 par personne ou par unité épidémiologique (groupe de personnes vivant sous le même toit)
  • Les visites des biens occupés demeurent possibles, avec un accord écrit de l’occupant des lieux, pour chaque visite
  • En amont des visites, le professionnel devra inviter les intervenants à télécharger l’application TousAntiCovid

Assouplissement des conditions d’accès à l’emprunt immobilier : c’est le moment de se lancer !

L’immobilier reste la principale valeur refuge des Français, et particulièrement en période de crise. Le maintien, par les banques, de taux de crédit immobilier bas sur le mois décembre 2020, encourage et favorise l’accès à l’investissement immobilier, un investissement rassurant qui aide les Français à faire face…

« Dans un environnement économique particulièrement incertain, dans lequel les placements boursiers sont plus que risqués, l’investissement immobilier demeure le placement le plus sûr et le plus fiable aujourd’hui. Avec le maintien de taux de crédit immobilier bas, la durée maximum d’endettement qui passe de 25 à 27 ans et le taux d’endettement porté à 35% au lieu de 33%, annoncé hier soir par Bruno Le Maire, c’est véritablement le moment de se lancer ; c’est une bonne nouvelle, particulièrement pour les primo-accédants. Avec un point de vigilance à anticiper néanmoins : le contrat d’assurance sur le prêt. Avec les risques de défaillances d’entreprise ou le recours accru au chômage partiel, les Français doivent prêter particulièrement attention aux couvertures assurantielles envisagées dans ce cadre, afin d’investir sans crainte pour l’avenir ! », précise Olivier Alonso.

Impact de la crise et perspectives selon Nestenn

Si l’impact psychologique généré, par la crise sanitaire, sur l’ensemble des collaborateurs et des franchisés du groupe Nestenn n’est pas à négliger, le ralentissement commercial que celle-ci a engendré est, quant à lui, à relativiser. En effet, le retard accusé lors du premier confinement a été rapidement rattrapé dès le mois de juin 2020. Le ralentissement commercial observé lors de la deuxième vague Covid s’est quant à lui fait ressentir de manière plus importante.

« À date, les ventes perdues de novembre 2020 seront difficilement rattrapables. Les Français se mettent rarement en quête d’un logement pour leur résidence principale à l’approche des fêtes de Noël, hormis s’ils en sont contraints. Cela dit, soyons attentifs au début de l’année 2021, lequel peut nous promettre de belles surprises d’acquisitions immobilières (reports de projets, changement de vie ou de région lié au télétravail, recherche d’un lieu de vie plus grand, etc.). Le chiffre d’affaires global 2020 de notre groupe devrait également être en légère baisse par rapport à 2019, mais rien d’alarmant», conclut Olivier Alonso, Président de Nestenn.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne