Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Encourager la parité dans l’immobilier, l’ambition d’Aurélie Miribel, Directrice des réseaux Cimm et Immoliaison

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
932
Evaluer cet article

Si la parité n’est pas encore complètement acquise dans l’immobilier, les profils féminins y sont plébiscités. À l’occasion du 8 mars 2021, Aurélie Miribel, Directrice des réseaux Cimm et Immoliaison, nous partage sa vision et son envie de susciter des vocations.

photo : aurelie miribel

Longtemps associées à des métiers d’hommes, les professions de l’immobilier voient leur parité progresser depuis plusieurs années. C’est ce que confirment 60 % des professionnels interrogés à l’occasion du Baromètre de la parité dans l’immobilier publié par le groupe KPMG (2019), qui ont noté une amélioration de la mixité depuis le début de leur carrière. D’ailleurs, un premier Prix Féminin de l’immobilier s’est tenu en septembre 2020, en marge du traditionnel Palmarès annuel. Une édition inédite pour mettre en lumière les parcours inspirants d’entrepreneures, créatrices, repreneuses ou directrices d’agences immobilières.

Pourtant, l’accès des femmes aux postes de direction n’est pas encore une évidence.

Une parité encore timide aux postes à responsabilités

Ce constat est aussi celui d’Aurélie Miribel, Directrice des réseaux Cimm et Immoliaison, récemment nommée parmi les 10 femmes qui comptent le plus dans l’immobilier par le site Mysweet’immo. « Quand j’ai commencé à travailler il y a une quinzaine d’années, les métiers de l’immobilier étaient encore occupés par une majorité d’hommes. Aujourd’hui, le boom des embauches s’accompagne d’une féminisation significative du domaine mais je regrette de voir que, dans l’immobilier comme dans le reste de la société, les femmes sont toujours sous-représentées aux postes à responsabilités ».

Les raisons de ce plafond de verre selon elle ? D’une part, beaucoup associent ce milieu concurrentiel à des professionnels « requins » et les femmes peuvent avoir tendance à s’auto-censurer, faute de confiance en elles. D’autre part, on part encore du principe qu’elles vont davantage se consacrer à leur vie de famille qu’à leur carrière. Or, « ce n’est pas forcément le cas et les deux sont tout à fait compatibles » explique cette directrice et maman à plein temps. La conciliation entre vies professionnelle et personnelle est même l’une de ses plus grandes fiertés.

Les profils féminins sont pourtant plébiscités dans l’immobilier

Aurélie Miribel fait ainsi partie des dirigeants qui mettent l’égalité hommes-femmes à l’honneur : son réseau réunit 651 professionnels dont 340 collaboratrices, soit plus de 52 % d’effectifs féminins. Pour elle, cette parité est non seulement une évidence, mais aussi un réel atout dans la profession : « Hommes et femmes ont des forces et compétences tout à fait complémentaires. Parmi les qualités récurrentes de mes collaboratrices, je remarque notamment une réelle acuité commerciale et une rigueur du métier associée à une aisance relationnelle. Elles sont généralement très appréciées pour leur empathie et leur capacité à accompagner les clients dans leurs projets ».

Ces retours positifs semblent aussi partagés par de nombreux Français qui disent apprécier le sens de l’écoute et du conseil des femmes agents immobiliers (81 %), leur capacité à trouver des biens immobiliers rares (78 %) et à mettre en valeur le potentiel des biens (60 %) (sondage Ipsos/Orpi).

La Directrice du réseau Cimm Immobilier souhaite ainsi encourager plus de femmes à rejoindre les professions de son secteur, qui plus est à des postes de direction. « Je souhaite montrer qu’il est tout à fait possible de s’épanouir professionnellement et personnellement dans nos métiers qui regroupent des fonctions très variées (communication, juridique, etc). En plus, les statuts d’agents commerciaux offrent une grande flexibilité, très appréciée quand on doit jongler entre les impératifs » peut-elle témoigner.

Les collaboratrices à l’honneur dans le groupe Cimm Immobilier

Pour contribuer à valoriser l’image des métiers de l’immobilier, Laura-Mahé Monpouet, Coordinatrice de l’équipe communication de Cimm Immobilier et elle-même jeune passionnée par le secteur, a lancé une série de vidéos autour de trois thématiques : les femmes dans l’immobilier, la force commerciale et l’entrepreneuriat familial.

L’occasion pour le Journal de l’Agence de partager avec vous les portraits de Sophie Forest, responsable de l’agence Cimm à Chantilly (région parisienne) et de Sandrine Dana, manager de l’équipe Cimm à Saint Cyprien (sud ouest). Une belle façon de mettre en lumière le parcours de ces professionnelles et qui sait… donner des envies de reconversion !

La présentation en vidéo de Sophie Forest https://youtu.be/LX0prxJUv0E

 

La présentation en vidéo de Sandrine Dana https://youtu.be/LfddD-BbXuU

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne