TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Professionnels, osez proposer la vente en viager !

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
792
Evaluer cet article

Face à une retraite incertaine et une demande de financement croissante pour les seniors, le viager immobilier émerge comme une solution intéressante. Explications de Quentin Lagallarde, Chartered surveyor MRICS, expert évaluateur en immobilier auprès de la Cour d’appel de Caen.

photo : quentin lagallarde

Un mécanisme de vente spécifique

La vente immobilière en viager est un type de vente bien particulier, dans lequel l’acheteur appelé « débirentier », s’engage à payer une rente mensuelle ou annuelle à un vendeur, appelé « crédirentier ». Cette rente représente une partie du prix de vente qui est versée par l’acheteur à vie, tandis que le crédirentier conserve le droit d’occuper le bien jusqu’à son décès. De fait, la vente en viager est plus complexe qu’une vente traditionnelle en termes de calculs de rente viagère, de valorisation de la propriété et de durée de la vente. Elle implique des temps de négociation plus longs entre le vendeur et l’acheteur.

Une source de revenus réguliers pour les vendeurs retraités

Dans un contexte actuel où la réforme des retraites pourrait avoir un impact sur le montant des pensions de retraite, et pour répondre à la demande croissante des clients qui cherchent des options de financement pour leur retraite, le viager immobilier devient alors une option de plus en plus intéressante. Pour le vendeur, il offre un potentiel de rentabilité sur le long terme et peut constituer un revenu régulier. Pour l’acheteur, c’est une opportunité d’acquérir un bien immobilier à un prix plus bas que celui du marché, en échange de la prise en charge de la rente viagère. Investir dans le viager est donc non seulement une diversification patrimoniale, mais surtout la constitution d’une retraite complémentaire.

De plus, en termes d’investissement socialement responsable (ISR), la vente en viager peut également être considérée comme une forme d’investissement responsable et durable, puisqu’elle permet à des propriétaires âgés de rester dans leur maison et de maintenir leur qualité de vie, tout en obtenant un revenu supplémentaire pour leur retraite.

À lire : Comment se porte le marché du viager ?

Une opportunité pour les agents immobiliers ?

Enfin, pour les agents immobiliers, la vente en viager est un marché de niche qui peut offrir des opportunités intéressantes afin de se différencier de la concurrence et élargir son portefeuille de clients potentiels.

Néanmoins, les professionnels doivent garder à l’esprit que ce type de vente nécessite des compétences et connaissances spécifiques, tant pour informer pertinemment les acheteurs et vendeurs des risques éventuels, que pour prendre les mesures nécessaires afin d’en limiter les impacts négatifs potentiels. Ainsi, les agents immobiliers qui maîtrisent ce type de vente peuvent se positionner comme de véritables conseillers patrimoniaux auprès de leurs clients, en les aidant à optimiser leur retraite et leur succession.

 

Quentin LAGALLARDE

Quentin LAGALLARDE , Chartered surveyor MRICS, expert évaluateur en immobilier près la Cour d’Appel de Caen.

Certifié en expertise immobilière de l'ESSEC Business School et titulaire du DU expertise judiciaire (faculté de Droit de l'université de CAEN). Il est membre agréé du collège des experts du SNPI, Quentin LAGALLARDE dispose de plusieurs années d'expérience dans différents cabinets immobiliers en matière d'expertise, transaction et location. Il est certifié REV par TEGoVA, MRICS et également inscrit sur la liste des experts près la Cour d'Appel de Caen.
En sus de son activité expertise, il est formateur auprès des professionnels de l’immobilier. Ses formations sont disponibles sur www.cotentin-expertise.fr.
Téléphone : 02 33 03 17 02

A lire également
Ne manquez pas aussi
Attik images
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous