TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

L’immobilier à vélo, c’est plus écolo !

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
578
Evaluer cet article

Efficace pour diminuer le bilan carbone, gagner du temps et améliorer le bien-être des collaborateurs, la mobilité douce est adoptée par de plus en plus d’agences immobilières.

photo : Off to work on his wheels. Shot of a businessman commuting to work with his bicycle.

Vélo mécanique, vélo et trottinette électriques, Segway… le champ des possibles est large pour une agence immobilière désireuse d’inciter ses collaborateurs à se déplacer de manière plus vertueuse.

Particulièrement adapté aux grandes métropoles, l’usage du vélo ou de tout autre moyen de transport entrant dans le cadre de la mobilité douce représente en effet de nombreux avantages : gain de temps, économies, respect de l’environnement, apport de confort et de bien-être… Quoi de mieux pour un agent immobilier que de profiter de son temps de trajet domicile-travail ou des visites avec ses prospects pour s’aérer la tête tout en pratiquant une activité sportive au quotidien ?

Une image plus friendly

Jérôme Harari et Jérémy Robert, cofondateurs de l’agence L’immobilier d’Eustache, située à Paris, en sont convaincus. Depuis 4 ans, l’ensemble des collaborateurs de l’agence ont recours uniquement à la mobilité douce pour leurs déplacements. Huit d’entre eux ont opté pour le vélo et deux préfèrent les déplacements à pied ou en transports en commun.

« Nos bureaux étant assez centraux, il est beaucoup plus rapide et efficace de nous déplacer à vélo d’un point A à un point B. Nous évitons les embouteillages de la capitale et les difficultés pour se garer », souligne le cofondateur. Chaque collaborateur pédale en moyenne 30 kilomètres par semaine, ce qui représente à la fin de l’année une réduction de l’empreinte carbone non négligeable. « Nous parcourons à vélo plus de 10 000 km par an, ce qui équivaut à peu près à un Paris – Tokyo. » Soit 1,37 tonnes de CO2 non rejeté. Pour équiper ses vélotafeurs, L’immobilier d’Eustache a fait appel à une société de location de vélos électriques. Avec un abonnement à 75 euros par mois, les collaborateurs bénéficient d’un vélo avec son antivol, l’assurance vol et casse, l’entretien, la maintenance et la réparation sous 48 heures. Un facteur d’engagement non négligeable puisque ces derniers ont la possibilité d’utiliser le vélo en dehors de leurs heures de travail.

« Non seulement la marque employeur est valorisée, mais l’usage de la mobilité douce renvoie une image plus friendly à notre clientèle », observe l’un des cofondateurs d’Eustache Immobilier.

Une aide de l’Etat

Outre la location ou l’achat de moyens de transports plus écologiques, d’autres alternatives existent. Afin d’accompagner les entreprises et leurs salariés dans leur transition vers la mobilité douce, l’Etat a mis en place le forfait mobilités durables en 2020.

L’objectif ? Offrir aux employeurs la possibilité d’attribuer une indemnité exonérée de cotisations aux salariés privilégiant les modes de transport dits « à mobilité douce » pour effectuer leurs trajets entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail. D’un montant maximal de 800 euros par an, elle est défiscalisée pour le salarié et exonérée de cotisations sociales pour l’employeur.

 

Stéphanie Marpinard

Après avoir évolué pendant 10 ans au sein d'un groupe spécialisé dans les médias étudiants, l’orientation professionnelle et la gestion de carrière, en tant que rédactrice en chef adjointe, Stéphanie Marpinard a choisi de travailler à son compte et collabore depuis à différents médias. Ses domaines de prédilection sont entre autres l'immobilier, l'emploi et les ressources humaines.

A lire également
Ne manquez pas aussi
Century 21
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

FNAIM
Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne