TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Notre partenariat avec Ikimo permet aux agences immobilières d’avoir accès à 35 000 mandats potentiels », Didier Monnet, Bien’ici

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
591
Evaluer cet article

Grâce à un partenariat avec Ikimo, le portail Bien’ici offre depuis 6 mois la possibilité aux professionnels de l’immobilier de diversifier leurs sources de revenus en facilitant la vente de logements neufs. Premier bilan de ce dispositif avec Didier Monnet, directeur général adjoint de Bien’ici.

photo : Didier Monnet (1)

Six mois après le début du partenariat avec Ikimotech, quel bilan pouvez-vous en tirer ?

Un bilan très positif puisque ce partenariat permet d’ouvrir un champ beaucoup plus large à nos adhérents un marché immobilier qui est de manière générale assez contraint, tant pour le neuf que pour l’ancien. Selon les premiers tests que nous avons réalisés avec près d’un millier d’agences immobilières, nous leur offrons la possibilité d’avoir accès à 35 000 lots dans la France entière, soit autant de possibilités de mandats donc de ventes. Au terme de ces six premiers mois, 94 % des agences immobilières interrogées qui utilisent ce dispositif sont satisfaites ou très satisfaites de l’accès au service, de sa lisibilité, sans oublier de sa simplicité de gestion. Afin d’illustrer la prise en main de ce nouveau service par les agences, je peux ainsi vous livrer ces quelques chiffres qui parlent d’eux-mêmes :

  • + de 18 000 pages recherchées sur les programmes
  • 2 000 lots et informations téléchargés
  • Une durée de connexion supérieure à 8 min par utilisateur
  • Déjà plus de 80 « dénonciations » ! Les premières ventes devraient ainsi aboutir dans les semaines à venir.

Quels sont les avantages d’un tel partenariat pour les professionnels de l’immobilier ?

Ils sont multiples. Ce partenariat offre non seulement la possibilité aux agents immobiliers d’accéder à la solution SaaS Ikimotech qui simplifie le parcours de vente en immobilier neuf, mais il leur permet également d’étoffer leur portefeuille de biens à vendre en accédant à 35 000 nouveaux mandats potentiels. En diversifiant leurs services, les professionnels de l’immobilier ont ainsi l’opportunité de compléter leurs revenus grâce à une rémunération intéressante. Un atout non négligeable dans un marché immobilier soumis depuis plusieurs mois aux turbulences. Enfin, ce dispositif leur permet de travailler une clientèle différente, telle que celle des investisseurs, ou d’attirer plus de primo-accédants sur les zones éligibles au PTZ.

Quant aux promoteurs immobiliers, ils vont pouvoir s’appuyer sur le parc des 15 000 agences immobilières adhérentes à Bien’ici qui vont être en mesure de trouver des acquéreurs pour ces logements neufs. Cela leur permet ainsi de démultiplier leurs forces commerciales et de développer leur vente de manière indirecte grâce aux agences immobilières.

Quels sont les objectifs et projets de Bien’ici dans les mois à venir ?

A l’instar de Pascal Boulanger, président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers, qui considérait il y a peu que l’avenir de la promotion immobilière ne pouvait être pérenne sans coopération avec les agences immobilières, nous sommes convaincus chez Bien’ici que cette dernière est la clé de voûte de la réussite des marchés de l’immobilier neuf et ancien. Notre leitmotiv est aujourd’hui de servir au mieux les professionnels de l’immobilier en mettant en place de nouveaux services et en créant des synergies entre ces deux secteurs afin de les aider à développer leurs chiffres d’affaires.

 

 

 


Attik images
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne Abonnez-vous
Découvrez nos formules d'abonnement