Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Apaiser, expliquer puis convaincre

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
117
Evaluer cet article
photo : Sans titre

Rassurer sur la souplesse du crédit

Acheter une maison est déjà, en soi, une aventure. Aventure affective et sentimentale du couple qui sait bien qu’un Achat à deux équivaut à un engagement de vie commune dans la durée. Et à une entrée officielle dans le projet de la  Fondation d’une famille.

Du moins les couples qui s’entendent l’espèrent-ils. Car ils savent que quatre mariages sur dix se terminent par un divorce. Les ménages solos ne sont pas plus tranquilles. Réussiront-ils à assumer seul(e) une telle charge ? Et s’ils perdaient leur emploi ? Aussi l’espoir a-t-il remplacé la conviction.

La question du financement de l’acquisition, elle aussi en soi déjà fort délicate, n’en devient alors que plus sensible. D’autant plus que l’horizon temporel de l’engagement financier, lui, est long. Sur ce dernier point, pas d’incertitude. Pour la majorité des gens, il faudra consentir bien des efforts et se discipliner pour devenir propriétaire d’un chez-soi.

Proposer une option sur mesure

Ajoutons à cela le nombre, la variété et les spécificités des divers types de prêts à l’acquisition d’un logement, qu’il s’agisse des aides de l’État ou des prêts « libres » distribués dans des conditions concurrentielles. Pour l’emprunteur lambda, ils forment comme une forêt. Ils sont également déroutants. Ils demandent décryptage. Des explications qui font retomber sur terre. Des clarifications qui permettent de choisir telle ou telle formule. Et de s’engager en connaissance de cause pour longtemps.

Respecter son client

A qui s’adresser pour bien entendre ces décryptages et pour réduire le  stress des choix qui s’imposent ? Le client sait qu’il dispose d’un vaste choix d’établissements de crédit. Il ira là où il est guidé dans la petite forêt des types de prêts. Mais là où on lui fournit une boussole. C’est-à-dire là où sa capacité et son autonomie de décision sont respectées. Et là où on s’intéresse à son cas à lui, à sa situation particulière. Les statistiques ont beau fournir aux agents immobiliers des informations sur les catégories de situations matrimoniales, d’âges ou de revenus, le client se sent unique et voit son  acquisition d’un logement comme une aventure intime. Il fera donc confiance à qui saura faire que son coeur et sa raison soient réconciliés.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne