Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Le chiffre d’affaires du réseau d’agences immobilières Solvimo a progressé de 17% en 2015, et celui d’Avis-Immobilier de 13% », Olivier Alonso, Président du groupe Solvimo/Avis-Immobilier

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
2 082
Evaluer cet article

Président fondateur de Solvimo et Président d’Avis-Immobilier, Olivier Alonso présente les résultats 2015 de ses enseignes et évoque les perspectives 2016.

photo : Olivier Alonso

Hausse des ventes de 14,6% en 2015 pour Solvimo et de 15,6% pour Avis-Immobilier en 2015

En 2015, le nombre de transactions réalisées en France est estimé à 792 000, en hausse de 12,5%, comparé à 2014. Nous pouvons donc noter un véritable rebond du marché immobilier. Un bilan positif qui s’explique notamment par les taux d’intérêts qui ont été relativement bas en 2015 et qui sont même descendus à 2%. Par ailleurs, les banques ont demandé un apport plus faible que les années précédentes, celui-ci se situant entre 5 et 10% sur une période de 20 ans.

Le groupe Solvimo/Avis-Immobilier s’inscrit dans les grandes tendances du marché avec une augmentation de 14,6% des ventes et de 17% du chiffre d’affaires pour le réseau Solvimo. Pour le réseau Avis-Immobilier, une croissance de 15,6% des ventes a été enregistrée, le chiffre d’affaires augmentant pour sa part de 13%.

Le marché immobilier français s’est donc très bien porté en 2015 avec une stabilisation des prix, un délai de vente moyen de 98 jours et une augmentation des ventes dans le neuf (plus de 115 000 transactions) grâce aux dispositifs de la loi Pinel et au PTZ.

Enfin, nous avons enregistré une baisse des investisseurs sur la région parisienne due à l’encadrement des loyers et à la taxe des logements vacants qui a freiné les opérations et l’ardeur des investisseurs.

Quelles perspectives pour 2016

Les chiffres du marché de l’immobilier 2016 s’annoncent stables avec 800 000 transactions prévues dans les prochains mois. Une constance qui devrait se retrouver également pour les prix, les taux d’intérêts et les délais de vente.

Les ventes dans le neuf seront encore en augmentation en 2016, toujours grâce aux dispositifs de la loi Pinel et au PTZ. Néanmoins, les opportunités seront moins nombreuses sur ce marché.

Deux évolutions animeront le marché lors des prochains mois : le nouveau dispositif PTZ avec un financement à hauteur de 40%, intéressant mais assez contraignant car il  nécessite la mise en œuvre de travaux pour 25% du coût total.

La médiation de la consommation instiguée par le gouvernement pour résoudre les litiges est également à noter. Une nouveauté qui obligera les professionnels  de l’immobilier à indiquer les coordonnées d’un médiateur sur tous les documents juridiques. Le secteur est d’ailleurs en train de s’organiser pour répondre à cette notification, annoncée il y a seulement quelques mois par le gouvernement. ©byBazikPress

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne