Animateur vedette sur M6 et comédien, le plus célèbre agent immobilier de France parle de son réseau créé en mai 2015. Rencontre avec Ariane Artinian.

photo : Stéphane Plaza

JDA : Agent immobilier, comédien, animateur TV… qui êtes-vous ?

Stéphane Plaza : Je suis avant tout un agent immobilier. J’exerce ce métier depuis vingt-cinq ans, toujours avec la même passion. J’ai eu la chance de le faire à la télé et cela m’a donné d’autres ouvertures. Mais j’ai toujours conservé mon agence immobilière, parce que j’aime le terrain. J’ai voulu créer un réseau d’agences qui appliquent les méthodes originales que j’ai mises en pratique depuis longtemps et qui plaisent aux consommateurs.

JDA : Comment l’envie est-elle venue ?

S. P. : Après avoir fait tous les postes de l’immobilier et travaillé dans quelques réseaux, j’avais une forte  envie personnelle : transmettre mon expérience, travailler avec des jeunes et des moins jeunes. Je suis l’initiateur et le porte-parole du réseau.

JDA : Vous êtes plus qu’un prête-nom, alors ?

S. P. : Oui ! Je suis associé à 25,5 % dans Stéphane Plaza Immobilier, tout comme Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers qui endossent la direction opérationnelle du réseau, et le reste est détenu par le groupe M6. Pour lancer un réseau national aujourd’hui, il faut pouvoir mettre plus de 3 millions d’euros sur la table. Bien sûr, mon nom a été valorisé, mais j’ai aussi mis de l’argent dans l’affaire.

JDA : Comment marchent les affaires ?

S. P. : Plutôt bien. Nous avions escompté 50 partenaires la première année et nous en sommes déjà à 81 contrats signés. Nous tablons sur 500 agences d’ici à 2020 mais nous ne ferons pas la course au nombre d’agences. Pour l’instant, il se trouve juste que la start-up a été favorisée par mon nom et que nous avons plus de demandes que prévues. Nous sommes rejoints à la fois par des indépendants, des négociateurs qui veulent monter leur affaire, et des personnes qui souhaitent changer de métier.

JDA : Quels sont les signes distinctifs de votre réseau ?

S. P. : Nous mettons en application les techniques qui ont fait mon succès au petit écran, nous sommes en rupture totale avec les pratiques du secteur. D’abord, notre stratégie repose sur un écosystème immodigital innovant, avec  notamment un site affinitaire intuitif qui met l’accent sur le projet de vie de ses clients et des visites en temps réel grâce à une technologie comparable à celle utilisée dans les jeux vidéos. Nous avons aussi développé des logiciels métiers qui placent les processus de conquête, de fidélisation et de compréhension des clients au coeur du système. Nous innovons aussi avec la conception de nos agences immobilières.

JDA : Là aussi, vous cherchez à casser les codes du secteur…

S. P. : Oui. Nos agences sont avant tout des espaces d’accueil. Ici, les clients doivent se sentir chez eux, et pouvoir prendre leur temps. Regardez, il y a un coin pour les enfants, et les tables où l’on reçoit les clients sont rondes, c’est plus convivial.

JDA : Quelles qualités faut-il pour porter les couleurs de Stéphane Plaza Immobilier ?

S. P. : Il faut connaître son quartier, faire de la prospection, être poli, gentil, dire bonjour aux commerçants, ne pas avoir peur de discuter à gauche et à droite. Il faut de la bienveillance, de la compréhension, de l’éducation, être à l’écoute de ses clients. On est là pour les accompagner dans un projet de vie et pas pour faire un one-shot. L’agent immobilier n’est pas là que pour le vendeur, il doit aussi soigner l’acquéreur. Il faut que les deux soient satisfaits pour que  l’un et l’autre  nous recommandent et reviennent nous voir dans quelques années.

.

Stéphane Plaza 2« Notre réseau, nativement digital,

associe le meilleur des nouvelles technologies

au conseil des agents immobiliers qui dans ce secteur, reste essentiel. »

Stéphane PLAZA,

Fondateur du réseau Stéphane Plaza Immobilier.

.

JDA : Recherchez-vous des clones de Stéphane Plaza ?

S. P. : Il ne s’agit pas qu’on véhicule mon image à 100 %, mais je demande à mes partenaires et mes collaborateurs d’avoir de 20 à 30 % de la bienveillance et de la bonne humeur de Stéphane Plaza en eux. Ils doivent avoir la faculté de travailler en groupe et respecter les petits détails du réseau, comme ne pas fumer devant l’agence. Pour le reste, il faut qu’ils gardent leur personnalité, tout ce qui fait leur richesse. Si on met un négociateur volubile face à un client timide, ils ne vont pas se comprendre. Tout le monde peut réussir dans ce métier à condition d’être passionné.

Propos recueillis par Ariane Artinian ©byBazikPress©Christophe Lebedinsky/BazikPress

DONNEES CLES

  • Cofondateur : Stéphane Plaza.
  • Cofondateurs dirigeants : Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers.
  • Type de contrat et durée : licence de marque.
  • Offre : vente, location, gestion de biens
  • Droit d’entrée (HT) : 25 000 € + 1 000 € (formation).
  • Apport personnel : 50 000 à 70 000 €
  • Royalties/redevance générale : 8 % HT du chiffre d’affaire HT.
  • Investissement global dans le cadre d’une création complète : 100 000 € pour une agence en bureau, 150 000 € pour une agence en vitrine.
  • Chiffre d’affaires réalisable après deux ans : 400 000 € (HT)
  • Surface moyenne : 60 M2

.

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

Stéphane Plaza
Stéphane Plaza Immobilier
Réagissez
Réagir
7
réactions
Dans la même rubrique
7 réactions pour cet article
  • Par Brulard Jean-Luc, il y a 1 année - 29 mars 2016 à 23 h 43 min

    Agent immobilier de proximité, fier de mon métier – et Victoire des Professionnels de l’Immobilier 2015 – je me sens très éloigné dans l’exercice de ma profession, du show médiatique de notre ami SP. .. mais je ne suis pas devant les caméras en charge de booster l’audience d’une chaîne nationale par un divertissement original et prisé.
    Pour autant je voue de longue date une sincère reconnaissance à ce garçon qui a donné à notre profession une image humaine et de proximité dont elle avait bien besoin, et dont elle profite dans son ensemble. Je pense que les banquiers devraient d’urgence trouver leur SP pour animer  » à la recherche de mon crédit… »; Aujourd’hui notre show man, se lance, après bien d’autres, dans un nouveau métier : non plus de l’immobilier, mais vendre de la franchise. Sous la nouvelle enseigne il y aura, comme toujours des hommes et des femmes, bons ou moins bons, compétents ou non, et qui réussiront, ou non. Un acteur de plus : une menace pour les autres ? Plutôt un aiguillon pour toujours plus d’excellence professionnelle. Quant au Journal de l’Agence, il fait son job en donnant à ce nouvel acteur, une place dans ses colonnes proportionnée à l’impact de cet évènement dans le grand public.

  • Par LEFEBVRE, il y a 2 années - 18 mars 2016 à 12 h 05 min

    Je ne vois pas bien ce qu’il y a de nouveau. Après je trouve que la concurrence est plutôt déloyale, que viens faire M6 dans cette affaire ?

    • Par Olivier Campredon, il y a 11 mois - 25 octobre 2016 à 19 h 33 min

      et que ne viendrait pas faire M6 ? les banques se sont bien aussi associées à l’immobilier, non ?

  • Par Miss-immo, il y a 2 années - 18 mars 2016 à 9 h 35 min

    j ai créé ma societe il y a 5 ans en EI et au prix de la franchise Stéphane plaza, à ce jour, j n peux que rester seule. Dommage, car j ai toutes les qualités requises définies dans l article et de plus j n fume pas.
    Ma marque miss-immo à un impact très intéressant auprès des acquéreurs et proprietaires, j suis leur agent de proximité a leur écoute et ils apprécient ma méthode transparente et ouverte. J n suis pas une affairiste. Mon désir c est que nous soyons tous contents de conclure une vente. Récemment des acquéreurs ayant fait des travaux dans la maison qu ils m avaient achetée quelques mois auparavant, m ont invitee a voir le résultat final, avec le champagne. cela m a touchée et c était l accomplissement et la reconnaissance de mon travail.

  • Par SUKERMANN, il y a 2 années - 18 mars 2016 à 7 h 52 min

    Scandalise et etonnee
    Qu il ait Le droit de continuer a faire des emissions en Montant un reseau commercial et de beneficier de sa notoriete
    Mediatique
    Je Croyais pas de publicite
    Dans les emissions de Tele
    De plus tellement
    De mensonges et demagogie!!

  • Par Jpl, il y a 2 années - 18 mars 2016 à 7 h 19 min

    Bonjour
    Il me semble urgent que les Fnaim et tous autres syndicats et groupements du secteur, représentants significatifs de la profession se manifestent et disent que ce que produit et représente SP n’est pas la réalité de notre métier
    Par ses émissions et le rôle qu’il tient avec seul objectif de faire de l’audience, les clients vendeurs comme acheteurs ont de fait une image erronée de l’agent immobilier
    Vous qui êtes professionnels, pensez-vous être le clown incarné par SP avec vos clients ? Sans parler des techniques et stratégies commerciales à coup de montages vidéos qui ne sont pas là réalité voire plus d’époque
    Sous le couvert d’une émission de télé-réalité comme les autres, par ce comédien et ces émissions qui ont du succès. c’est un métier qui est abusé sans que personne ne s’en offusque
    Qu’en pensez-vous ?
    Jean Pierre Leulier
    Tel 0616024194

    • Par lopez chantal, il y a 1 année - 29 mars 2016 à 7 h 10 min

      Bonjour

      Je suis entièrement d’accord avec vous !!!Je pense que la FNAIM devrait jouer un rôle et confirmer davantage,ce que peut être, le vrai visage d’un agent immobilier et déplorer totalement l’intervention de M6, dans un métier, qui ne relève pas du tout,de la télé-réalité !!!
      Les acquéreurs comme les vendeurs, ont besoin de conseils,d’être rassurés, d’établir un climat de confiance, avec l’agent immobilier, en le reconnaissant comme un vrai professionnel, capable à lui seul de parler de droit privé notarial, de fiscalité immobilière et de produit financier, qui aident parfois à acquérir un bien immobilier dans de bonnes conditions, et surtout d’exercer un rôle de médiateur et de conciliateur, dans des situations difficiles parfois pour nos clients !!!Toutes ces qualités requises pour un pro s’exercent dans la plus stricte confidentialité, et non devant un écran!!!!
      J’ai pris ma retraite, au bout de 40 ans de profession d’ agent immobilier, que j’ai exercé avec beaucoup de passion!!!
      Mon fils a suivi et continue dans ce métier, que je défendrais toujours, pour lui et pour l’ensemble de mes consœurs et confrères, toujours en exercice!!
      bien cordialement
      Chantal Lopez
      06 11 50 41 40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *