Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Une bonne vitrine digitale est une vitrine complète », Sébastien De Lafond fondateur de MeilleursAgents.com

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
477
Evaluer cet article

Il existe bien un lien direct entre le contenu de la vitrine digitale d’une agence immobilière sur MeilleursAgents.com et le comportement des utilisateurs qui préparent leurs projets en passant par le site.

photo : sebastien-de-lafond-journal-de-lagence

« Forcément, sur Internet, les vendeurs ne se posent pas les mêmes questions que les acheteurs, explique Sébastien de Lafond, fondateur de MeilleursAgents.com.

Ce qu’ils cherchent à savoir : Quelle est la valeur du bien ? Dois-je vendre avec un agent ou non ? Et comment le choisir ? Ils cherchent de l’information. Il faut donc leur en donner. Mettre son agence en valeur ! Ne pas faire les choses à moitié ! »

La vitrine digitale idéale

Sur MeilleursAgents.com, l’agence doit afficher ses avis clients, ses biens vendus les 24 derniers mois, les photos de ses collaborateurs et présenter son activité. En réalité, deux éléments sont cruciaux : les avis clients et les biens vendus. Selon le niveau d’information sur ces deux champs, le comportement des vendeurs changent radicalement. Avec 10 avis  clients et plus, et 20 biens vendus et plus, l’utilisateur estime que l’information fournie est suffisamment riche  pour être parlante et lui donner envie d’en savoir plus sur l’agence.

Concrètement qu’est ce que cela signifie ?

Une agence dont la vitrine est complète est consultée dans le détail 200 fois contre 20 fois pour une agence qui n’a pas rempli de façon exhaustive son profil digital. Elle est également contactée directement via le site. Elle reçoit de 5 à 10 contacts de vendeurs par mois. Contre 1 à 2 par mois pour une agence dont la vitrine est vide. « Ce n’est pas grave d’avoir quelques avis client qui ne sont pas bons, c’est mieux que de ne pas en avoir car les performances sont alors très différentes, reprend Sébastien de Lafond. A quoi bon payer un abonnement de visibilité chaque mois si c’est pour avoir une vitrine incomplète ? C’est une perte de business. »

A lire également

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne