Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Loi Numérique : Les agences immobilières ne peuvent pas faire le travail de l’Etat », Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France & Monaco

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
924
Evaluer cet article
photo : Laurent Demeure

« Les agences immobilières n’ont ni la vocation, ni ne sont en mesure de faire le travail des services de l’Etat « en faisant respecter la loi à sa place » assure Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France & Monaco après l’adoption définitive de la loi pour une République Numérique.

Cette loi impose de nouvelles obligations très lourdes à appliquer, voire impossible, pour les agences immobilières et les plateformes en ligne pour faciliter le recouvrement de l’impôt et limiter la location immobilière type AirBnb.

Ainsi pour la mise en location de courte durée d’un local meublé en faveur de touristes, les agences immobilières devront veiller à ce que ce type de location soit bien enregistré auprès de la commune concernée et que le logement ne soit pas loué plus de 120 jours par an par leur intermédiaire quand il s’agit de la résidence principale du loueur.

« C’est l’institution préfectorale qui a la charge du contrôle administratif et du respect des lois, pas les agents immobiliers » affirme Laurent Demeure à la tête d’un réseau de 20 agences spécialisées dans l’immobilier de prestige.

« Cette nouvelle obligation va donner un avantage compétitif indéniable aux plateformes en ligne face aux agents immobiliers qui ne disposent à ce jour ni des outils ni des moyens pour assurer cette mission. D’autre part, en cas de dépassement du délai de 120 jours avec le concours de plusieurs intermédiaires, qui sera responsable et sanctionné ? ».

A ce jour les services de l’Etat transfèrent de nombreuses missions qui leur incombent auprès d’acteurs économiques et à ce jour aucune baisse de l’impôt sur les sociétés n’est prévue en contrepartie de ce travail supplémentaire.

Coldwell Banker compte désormais 20 bureaux en France et à Monaco, cinq ans seulement après son arrivée en France, et s’est hissé parmi les cinq premiers réseaux de d’immobilier de luxe avec un volume d’affaires de 300 millions d’euros en 2015 en progression de 42% sur 2014. Pour faire face à sa croissance Coldwell Banker France et Monaco prévoit l’ouverture de 10 nouvelles agences et le recrutement de 100 agents commerciaux en immobilier résidentiel en 2017. Fondé en 1906, Coldwell Banker est le leader mondial de la vente d’immobilier de prestige à travers sa division Coldwell Banker Previews International qui vend chaque jour près de 90 millions de dollars de propriétés de luxe dans le monde.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne