Pour la seconde année consécutive, le réseau Guy Hoquet l’Immobilier, qui sera présent au Salon Franchise Expo du 19 au 21 mars 2017, dévoile les résultats de son observatoire des nouveaux franchisés. L’enseigne a en effet étudié les profils des 104 nouveaux signataires de 2016, afin d’observer l’évolution des profils au fil des ans. De plus en plus de jeunes, de personnes qualifiées et de femmes sont franchisés en 2017.

photo : Portrait Of Businesswoman Working In Creative Office

Premier constat tiré par le réseau immobilier : les franchisés sont plus nombreux en 2017 qu’en 2016. En effet, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016, ils ont étés 79% de plus à signer un contrat de franchise avec l’enseigne (104 contrats contre 58 l’année précédente). Une tendance qui, pour l’enseigne, s’explique notamment par un regain d’intérêt pour la création d’entreprise, dans un contexte économique où le salariat est de moins en moins une situation certaine.

« Nos candidats sont nombreux à nous dire que le fait « d’assurer seul ses revenus » figure parmi les premières motivations à nous rejoindre (21%). Ils sont aussi de plus en plus jeunes : 56% ont moins de 45 ans en 2017, et l’âge moyen des nouveaux signataires passe, en un an, de 44 à 43 ans. Cette tendance au rajeunissement léger des candidats nous montre que, non seulement nous attirons toujours des cadres désireux d’entamer une seconde vie professionnelle, mais également de jeunes entrepreneurs dont c’est le premier métier, et qui pensent que la création d’une entreprise est une meilleure solution pour assurer son avenir que le statut de salarié » explique Fabrice Abraham, Directeur Général du réseau.

Concernant leurs projets d’installation, ils deviennent de plus en plus sédentaires : 20% d’entre eux changeaient de département dans le cadre de leur ouverture d’agence en 2016, contre seulement 12% en 2017.

Les femmes, de plus en plus nombreuses

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à rejoindre le réseau, qui plafonnait à seulement 15% de patronnes d’agences en 2014, pour passer à 23% en 2015, et 34% en 2016, suivant, lentement, la tendance de l’augmentation de la représentativité des cheffes d’entreprise (dans le cas des PME). « Le métier n’est pas en avance sur cette question, probablement parce que les représentations sont restées fortes d’un secteur lié au domaine du logement, du bâtiment, qu’on imagine réservé aux hommes », précise Fabrice Abraham.

Concernant leurs parcours d’études, les franchisés sont fortement diplômés : la tendance est notable depuis quelques années, et elle se confirme : en 2017, tout comme en 2016, ils sont 47% à détenir un bac+5. Si les cadres supérieurs salariés sont fortement représentés, de plus en plus d’agents immobiliers indépendants rejoignent le réseau Guy Hoquet (60% en 2017 contre 50% en 2016). Enfin, le réseau a interrogé ses nouveaux signataires sur les raisons qui les ont poussés à rejoindre la franchise, et l’enseigne Guy Hoquet l’Immobilier. Ils choisissent d’entreprendre en franchise tout d’abord pour bénéficier de services supports (marketing, web, juridique…) pour 41%, puis pour bénéficier de la notoriété d’une enseigne (28%), mais aussi pour la formation (25%). S’ils rejoignent GHI, c’est avant tout pour ses valeurs (61%), mais aussi pour son esprit d’innovation (23%).

Enquête menée sur les 104 signataires du réseau entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016, qui ont intégré le réseau en tant que patron d’agence en 2016, 2017, ou qui le feront d’ici la fin 2017. Ces profils sont donc désignés dans l’étude comme « profils 2017 », et comparés aux profils étudiés en 2016, signataires 2015.

Pour rejoindre Guy Hoquet l’Immobilier à Franchise Expo 2017 :

Du 19 au 21 mars à Paris Porte de Versailles

Guy Hoquet l’Immobilier, STAND D 27-E28

Pour vous renseigner: entreprendre.guyhoquet.com

 

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

Fabrice Abraham
Guy Hoquet l'Immobilier
Réagissez
Réagir
0
réaction
A lire également
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *