Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Digit RE Group ouvre des centres coworking pour professionnels de l’immobilier !

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
641
Evaluer cet article

Les premiers centres de coworking dédiés aux professionnels de l’immobilier ont ouvert leurs portes à Lyon et à Annemasse le 18 avril 2017. Un coworkimmo ouvrira, lui, à Paris en juillet. D’autres devraient suivre…

photo : mood1 (1)

Chose promise, chose due… Digit RE Group, leader français des technologies et des services immobiliers (regroupant les réseaux immobiliers OptimHome, Capifrance, Immobilier Neuf et Réfleximmo, soit 3 200 conseillers en immobilier indépendants), l’avait annoncé en septembre dernier. Il lancerait cette année une nouvelle génération d’espaces collaboratifs dédiés aux professionnels de l’immobilier : conseillers immobiliers, architectes, décorateurs d’intérieur, paysagistes, notaires, home stagers, diagnostiqueurs, artisans, start-up du secteur immobilier, courtiers… C’est chose faite. La marque Coworkimmo est née, le site internet www.coworkimmo.com est actif et les premiers centres ont ouvert leurs portes, le 18 avril, à Lyon, au cœur de l’Espace 50, le long des berges de la Saône (50 quai Paul Sedallian, Lyon 9e) et à Annemasse (985 route des bois enclos, Juvigny, Haute-Savoie). Des portes ouvertes auront lieu  le 4 mai, à Lyon. 2 800 professionnels ont été invités. Le centre sera inauguré le 16 mai. Et celui d’Annemasse, le 27 juin. Avis aux intéressés… Un prochain Coworkimmo ouvrira, lui, en juin à Paris (6 rue de Rome, à deux pas de la Gare Saint-Lazare). Et l’objectif de Digit RE s’affiche clairement : en ouvrir d’autres à travers toute la France.

Des centres uniques en leur genre

« C’est une première, une innovation complète, explique Xavier Lalande, directeur développement et business chez Digit RE Group, en charge du projet. En France, il n’existait aucun espace de coworking dans l’immobilier. Cela nous paraissait important, avec l’émergence et le développement de ces statuts d’indépendants et des nouvelles attentes en termes de travail, de créer une sorte de campus, de lieu vivant d’échanges et de partage. Ce qu’il faut bien comprendre c’est que Coworkimmo est une entité à part entière au sein de Digit RE mais elle n’est pas uniquement destinée aux marques du Groupe. Ce n’est pas non plus un centre d’affaires. L’idée est d’ouvrir ces espaces à l’ensemble des professionnels de l’immobilier, dont beaucoup ont un statut d’indépendant, afin qu’ils puissent se retrouver dans un espace de travail et s’entraider dans une ambiance sympa, surtout pas dans un espace froid. C’est une sorte de communauté d’entrepreneurs dans l’immobilier, un lieu d’intelligence collective pour favoriser la performance individuelle. Ces Coworkimmos permettront l’émulation et donneront, nous le pensons, de l’énergie à tous.»

Aucun engagement

Ces Coworkimmos proposent différentes formules. A chacun de choisir celle qui lui convient. Un professionnel peut choisir de venir une heure, plusieurs fois dans la semaine ou de s’abonner au mois. Il disposera alors d’un bureau. C’est un animateur de communauté qui gère ces espaces. Des événements ponctueront les journées et les semaines afin que le lieu vive. Il y aura des challenges, des déjeuners, des séances de groupe avec un consultant sur la gestion du temps, la négociation…, l’apéro du soir, le concours de ping-pong, des séminaires-conférences pour que les conseillers puissent recevoir leurs prospects de façon totalement innovantes. Les thèmes : comment investir dans le neuf, construire un projet immobilier de A à Z … De quoi échanger et travailler dans la bonne humeur ! « On a même imaginé, pourquoi pas, des sessions de pige collective pour motiver tous les conseillers le lundi matin !, reprend Xavier Lalande. Ils restent ainsi indépendants mais jamais seuls. »

Quelques statistiques

Les statistiques prévoient qu’en moyenne un coworker passera deux jours par semaine sur place. Comme il n’existe pas de chiffre fiable, il est difficile de prévoir l’impact de la fréquentation d’un de ces centres sur les chiffres d’affaires d’un professionnel de l’immobilier. Ce qui est sûr, en revanche, c’est que, en moyenne, 50% des corworkers font du business entre eux lorsqu’ils fréquentent ces espaces. Mais ici, on parle de centres de coworking non spécialisé. Le chiffre devrait forcément être plus élevé dans cette communauté d’entrepreneurs dédiée à l’immobilier. Affaire à suivre donc …

Le Coworkimmo de Lyon en chiffres

  • 266 m².
  • Il peut accueillir 28 coworkers en simultané.
  • 2 salles de réunion de 10 m², modulables en une grande salle de 20 m².
  • 1 salle de conférence de 40 m².
  • 1 salle « lounge » pour que les clients des conseillers puissent rencontrer d’autres corps de métier dans l’immobilier (diagnostiqueur, home-stager, courtier…).
  • Des tarifs à l’heure (5€ HT) ou par adhésion mensuelle (accès 7/7 249 € HT/mois).
  • A 5 minutes en voiture du centre de Lyon.
  • Accessible en métro, bus, vélo et voiture.

Olivia Delage/byBazikPress

 

 

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne