97,1 % des conseillers immobiliers Proprietes-privees.com sont satisfaits de leur réseau selon une étude menée par l’institut de sondage Kantar TNS pour le site Meilleurs-reseaux.com.

photo :

Le réseau immobilier 100% internet connait une progression de 3,2 % en un an pour obtenir la note globale de 97,1%. Les éléments clés de l’enquête ?

Près de 9 conseillers immobiliers  sur 10 –  89,8 % exactement,  sont satisfaits de l ’accompagnement proposé par le réseau. Back-office composé d’experts (commercial, juridique, communication, informatique…) ou nombreux animateurs présents localement, les conseillers Proprietes-privees.com apprécient d’être indépendants mais pas seuls pour développer leur business. 89,2% des conseillers sont satisfaits aussi de l’efficacité des formations proposées par le réseau (formation au démarrage , formations continues, présentiel, e -learning…, soit plus de 7000 heures de formation par an). Le réseau progresse aussi sur le suivi administratif avec 89.8 % de satisfaction. Enfin 8,2 conseillers sur 10 sont prêts à recommander Proprietes-privees.com à un proche ou un ami.

« Ces résultats récompensent le professionnalisme et la qualité du réseau. Depuis ses débuts Proprietes-privees.com cherche constamment à proposer les meilleurs outils et services à ses mandataires afin de favoriser le développement du business de chacun d’entre eux, explique Michel Le Bras, président de Proprietes-privees.com. C’est aussi le témoignage de la confiance et de la fidélité de nos conseillers. Preuve aussi que par la formation, l’accompagnement, des profils non issus de l’immobilier peuvent réussir et perdurer dans ce métier. » Proprietes-privees.com poursuit d’ailleurs son développement et recrute régulièrement. La spécificité du réseau ? Une personne sur deux n’a jamais pratiqué l’immobilier auparavant…

© Robert Kneschke – Fotolia.com

 

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

michel le bras
proprietes-privees.com
Réagissez
Réagir
0
réaction
Dans la même rubrique
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *