Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

CPH lance le front de libération des agents immobiliers

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 839
Evaluer cet article
photo : Stéphane Grenon, directeur général adjoint, CPH Immobilier

Implanté depuis cinquante ans dans Paris et la région parisienne, le groupe CPH se développe sur le marché et lance un nouveau réseau d’Agents Immobiliers Indépendants. Ouvert à tous les commerciaux issus ou non de l’immobilier, le réseau se veut plus rémunérateur, plus autonome et plus encadré. Rencontre avec Stéphane Grenon, son dirigeant.

JDA : Pourquoi lancer un nouveau réseau d’agents immobiliers alors que le marché est mouvant ?

Stéphane Grenon : Aujourd’hui, c’est vrai, le marché de l’immobilier est en pleine évolution. Si les gens ont toujours le rêve d’accéder à la propriété, Internet a bouleversé leurs façons de faire à tous les niveaux : recherche de biens, offre, calcul des prêts. Dans ces conditions, le modèle des réseaux immobiliers classiques a atteint ses limites. Il faut donc réinventer notre secteur d’activité et nos process. La clé est dans le rôle de l’agent immobilier. Je suis persuadé qu’il faut le libérer.

JDA : Quel est le business model que vous proposez ?

S. G. : Pour développer notre réseau immobilier nouvelle génération, nous avons bâti un modèle inédit que nous avons baptisé « l’Offre i ». L’Offre intégrale s’organise autour de trois idées simples : plus de rémunération, plus d’autonomie et plus d’accompagnement.  D’abord, l’agent doit être rémunéré à la hauteur de ses performances.  Ensuite, il doit être libre de gérer son activité de façon autonome. Enfin, il doit pouvoir compter sur un accompagnement de qualité et professionnel pour réaliser ses objectifs.

JDA : Concrètement, comment libérez-vous la rémunération des agents immobiliers ?

S. G. : Notre contrat d’agent commercial offre un taux de rémunération jusqu’à 95 % de la commission, ce qui permet aux agents d’avoir de grandes perspectives de business. Notre nouveau modèle est, de fait, une réponse logique qui répond de façon compétitive à l’évolution du marché et aux attentes des clients. De plus, nous sommes biens implantés dans la région parisienne, notamment dans les centres commerciaux régionaux où nous appliquons des honoraires moyens élevés.

JDA : Le statut d’indépendant présente de nombreux avantages mais souvent l’accompagnement fait défaut. Qu’en sera-t-il dans votre nouveau réseau ?

S. G. : Pour nous, l’autonomie ne veut pas dire « Débrouillez-vous ». Nous proposons à nos agents un suivi en deux parties. D’une part, nos agents indépendants recevront une formation, plus moderne, très ciblée sur le business. D’autre part, ils disposeront d’outils parmi les plus professionnels du marché afin d’optimiser l’organisation de leur activité et le suivi à chaque étape de la relation client. Nos agents seront donc très rapidement opérationnels, qu’ils aient ou non de l’expérience dans l’immobilier. Qu’il soit aguerri ou pas, chaque agent a un potentiel de revenus assurés puisqu’il disposera d’une base de données de plus de 2 000 acheteurs en portefeuille et de plus de 1000 affaires disponibles !

JDA : Qu’en est-il des hubs que vous avez mis en place ?

S. G. : Les hubs sont une spécificité du réseau nouvelle génération CPH Immobilier. Il s’agit de plate-formes commerciales situées dans les centres commerciaux régionaux.Les agents y trouvent de l’accompagnement et surtout une visibilité très efficace. C’est un lieu de rencontre privilégié avec les clients. Nos agences voient 110 millions de visiteurs par an. Avec CPH Immobilier, on peut donc être indépendant et accompagné.

JDA : Quels sont les profils que vous recherchez pour agrandir le réseau nouvelle génération CPH Immobilier ?

S. G. : Nous cherchons des femmes et des hommes passionnés par la relation client, avec ou sans expérience dans l’immobilier. Ces personnes devront avoir envie de monter leur propre affaire tout en restant accompagnées. Notre réseau est ouvert aux agents indépendants qui apprécient la liberté d’action tout en bénéficiant des avantages du réseau nouvelle génération. Bref, nous cherchons des agents motivés prêts à partager notre projet !

 

Aurélia Jakmakejian

Après une prépa à Dauphine en Hautes Etudes Internationales, et le diplôme de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ), Aurélia intègre la rédaction de Livres Hebdo pour six années pleines de rencontres formidables et de reportages à l'étranger. Créatrice du magazine Festiv'all, mensuel culturel européen, Aurélia oeuvre depuis quinze ans dans la presse et l'édition. Passionnée de bricolage, d'architecture et de décoration d'intérieur, elle a édité plusieurs ouvrages dont "Passion Pierre" et "Maisons +" aux éditions Hoëbeke.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne