Côté Particuliers a fait le choix d’une transparence totale sur ses tarifs et sur la satisfaction clients. Le réseau cherche aujourd’hui à accélérer son développement en s’adressant aux professionnels indépendants.

photo : CROUAU

Après un parcours dans de grands Groupes industriels, Jean-Philippe Crouau se reconvertit dans l’immobilier avec la volonté de créer sa propre entreprise. Fort de ses compétences en développement commercial et de réseaux, il crée avec son beau frère Sébastien Brisé  en septembre 2008 Côté Particuliers, un réseau de licences de marque qui correspond à leur vision du métier, basée sur la transparence et le juste prix.

«Je faisais partie de ces clients qui, bien souvent, craignent que le recours à une agence immobilière leur coûte cher et que le service ne soit pas à la hauteur, explique-t- il. Cette idée reçue est en partie liée à l’écart souvent important entre les honoraires affichés et les honoraires réellement pratiqués. Au final le service n’est pas si cher et la plupart des agents immobiliers sont d’excellents professionnels mais cela n’est pas franchement visible pour les particuliers. Nous avons pensé qu’il devait rester une place pour une enseigne qui allait présenter un autre visage et qui interpellerait cette clientèle de particuliers (près de la moitié des vendeurs) qui ne souhaitent pas spontanément  faire appel à un professionnel, en mettant en avant des services de qualité et des honoraires attractifs non négociables.»

Des prestations clairement expliquées au client

Pour mettre en confiance les clients et se démarquer, les beaux-frères décident de jouer la carte de la transparence. La France en effet fait partie des pays qui affichent les honoraires les plus élevés or, on sait bien qu’il y a un énorme décalage entre les tarifs qu’affichent les professionnels en vitrine et ceux qu’ils facturent en réalité aux clients. Selon lui, il y a donc un problème puisque, pour la même prestation, personne ne paie le même prix. « Chez Côté Particuliers, nous avons fixé nos honoraires en fonction des prix moyens facturés chez le notaire (rapport Attali de 2007), de façon à attirer plus de monde, et nous avons décidé qu’ils seraient fermes, poursuit le cofondateur. Avant de prendre un mandat, nous expliquons clairement à nos clients quels sont les services et les prestations que l’agence fournit et nous leur précisons aussi que, si négociation il y a, elle ne se fera pas sur les honoraires. » Chez Côté Particuliers, il existe donc une grille dégressive, et les prix ne sont pas les mêmes qu’il s’agisse d’un mandat simple ou exclusif. De 125 000 et 400 000 €, le montant est de 4,9% en mandat simple et de 4 % et en mandat exclusif. De 500 000 € (3,9% et 3%) à 800 000 €. Et au-delà (2,9% et 2%).

Des avis clients émanant d’un organisme de sondage indépendant

Dans ce souci toujours de transparence, Jean-Philippe Crouau a souhaité également que tous les clients soient sondés par un organisme de sondage indépendant, Opinion System. Tous les professionnels qui entrent dans le réseau doivent contractuellement s’engager dans cette démarche. Les avis clients et les notes sont restitués en temps réel sur le site de chaque agence. En 2017/2018, Côté Particuliers veut aller encore plus loin en généralisant le recours aux visites virtuelles dans les annonces immobilières afin que rien n’échappe aux acquéreurs potentiels. « On a encore des agences qui ne veulent pas tout montrer de peur de se tromper, de mettre en avant quelque chose qui dessert le bien, reprend Jean-Philippe Crouau. C’est une erreur : l’internaute a aujourd’hui accès à une offre massive en 3 clics et si le contenu n’est pas pertinent, exhaustif, il zappe vers quelque chose de plus complet. Notre politique à nous, c’est de tout dire dans un souci de transparence mais aussi d’efficacité. »

Le réseau cherche à recruter des agents immobiliers indépendants

Pour accélérer son développement et atteindre rapidement un premier objectif de 100 agences, le réseau, qui compte actuellement 53 agences en France, s’est ouvert récemment aux agents immobiliers indépendants. Un changement de cap radical puisque jusqu’ici, l’enseigne s’est consacrée presque exclusivement à la création d’agences ex nihilo en accompagnant des entrepreneurs issus de l’immobilier ou d’autres secteurs. Un pari réussi au regard du développement du réseau mais pour Jean-Philippe Crouau, il est « crucial d’élargir notre cible et de nous appuyer sur des professionnels déjà en place qui souhaitent moderniser leur image, bénéficier des atouts d’un réseau national tout en conservant leur indépendance. Plusieurs nous ont déjà rejoints depuis le début de l’année et nous nous sommes dotés en interne de moyens pour les contacter. Seize à dix- sept agences intégreront donc le réseau cette année. La moitié sera des agences déjà installées »

Pas de droits d’entrée mais une redevance d’exploitation fixe et une solide formation

Alors que les grands réseaux poussent au recrutement car il y a cette idée de « qui détient le stock détient le marché », dans les agences Côté Particuliers, tout le monde produit, patron compris. « Certains pensent que plus il y a de négociateurs, plus il y a de chiffre d’affaires ; ça tient à peu près la route sauf que la rentabilité ne suit pas forcément, conclut le co-fondateur. Chez nous, celle-ci est importante. Autre point positif : la redevance d’exploitation n’est pas liée au chiffre d’affaires. Elle est fixe : 699 € HT/mois, à laquelle s’ajoute une redevance publicitaire de 199 € HT/mois.» Sont inclus les principaux outils et services indispensables à la performance d’une agence et notamment le site internet de l’agence, le logiciel de transaction, l’assistance juridique, les documents commerciaux, une plate-forme marketing, une bannière publicitaire permanente sur leboncoin.fr, et les abonnements à Opinion System et Meilleursagents.com.

A retenir : chez Côté Particuliers, il n’y a pas de droit d’entrée. En revanche, l’enseigne dispense pour les créateurs en reconversion une solide formation de 6 semaines au métier d’agent immobilier (facturée 9 900 € HT) et pour les professionnels une formation d’une semaine à sa méthode commerciale basée sur l’exclusivité (facturée 4 900 € HT). A noter que ces formations peuvent être prise en charge et qu’elles rentrent dans le cadre de la loi ALUR pour le renouvellement de la carte professionnelle. En moyenne, avec 60 000 € fonds de de roulement compris, un créateur d’entreprise ouvre une agence dans le réseau. Un agent immobilier déjà installé, lui, en aura pour moins de 10 000 €, signalétique haut de gamme incluse, pour passer sous la bannière « Côté Particuliers ».

© byBazikPress/Olivia Delage

Cet article vous a été :
Newsletterinscrivez-vous dès maintenant

Je m'abonne

VOIR LES NEWSLETTERS

Coté Particuliers
Réagissez
Réagir
0
réaction
A lire également
Soyez le premier à réagir sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *