Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Un agent immobilier très spécial

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
998
Evaluer cet article

Bernard Cadeau, ex-président du réseau Orpi, quarante ans de métier, livre sa vision sans fard ni démagogie de la profession.

photo : livre cadeau

Agent immobilier : la profession n’a pas toujours l’image qu’elle mérite. Prix, efficacité, adaptation à l’heure D’Internet et de la désintermédiation… Pourtant sur tous ces fronts, les avancées sont spectaculaires. Un état des Lieux transparent d’un grand professionnel.

Extraits des pages 37 et 38.

« La tradition n’est pas l’ennemie de l’innovation, ni l’inverse ! » Encore trop souvent, aujourd’hui, des annonces immobilières restent trop parcellaires, avec des descriptifs de situation et un lexique qu’il faut apprendre à interpréter comme on interprète de la poésie symboliste ! Que ces lacunes ou ce manque de transparence émanent de particuliers, passe encore. Mais émanent de professionnels dans la société d’information qui est la nôtre, où l’Internet et le numérique sont incontournables, c’est une catastrophe pour la profession entière. Plutôt que de déplorer l’évolution majeure liée au numérique et qui exige des annonces plus transparentes et plus «qualifiées », il faut y saisir une opportunité – les techniques sont déjà là pour présélectionner un bien immobilier en amont, pour géolocaliser et pour visualiser en 3D la maison de son choix. Nous devrions prendre pour symbole le wei ji, ce terme chinois qui  signifie que toute crise est une chance. […]

Extraits de la page 39.

« La seule chose que nous ayons à craindre est la peur elle-même. » (F. D. Roosevelt). Une des clés des années à venir résidera donc dans la capacité à intégrer la nécessaire transparence induite par le numérique […]. Désormais,  le client  en veut pour son argent et il ne comprend pas pourquoi il faut payer des honoraires pour, à son goût, si peu de services au final. Une des stratégies à l’oeuvre consiste donc à offrir des services à la hauteur de l’enjeu. Mais cela  passe inéluctablement par le fait de récupérer le plus possible de mandats exclusifs de la part des vendeurs, en leur proposant une meilleure exposition de leurs biens pour leur permettre une transition vers un nouvel investissement, transition que l’agent immobilier sera à même d’accompagner. […] Malheur donc à ceux qui ne pourront prendre ce chemin vertueux. ORPI s’est ainsi fixé pour objectif d’atteindre 100 % de mandats exclusifs d’ici quelques années, passage obligé pour proposer systématiquement de meilleurs services, comme la  géolocalisation des biens. C’est aussi un gage de gain de temps pour la vente […] et d’efficacité : pour faire une vente, il faut en moyenne 1,3 mandat exclusif contre 9 mandats simples !

Éditions Saint-Simon, 124 pages, 19 euros.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par Monod, il y a 3 mois

    M Cadeau parle comme un livre c’est peut-être pour cela qu’il les écrit. Il veut faire que Orpi prenne 100% des mandats exclusifs mais lorsque je vois comment ses agents prennent des mandats avec 15 voir 20% au-dessus du prix de marche pour que justement il puisse avoir des mandats exclusifs et que 6 mois après ils viennent dire au vendeur « votre bien est trop cher c’est pour cela que les clients n’accrochent » et là il baisse le prix de 5 voir 10% du prix marché pour évidemment le vendre sans problème mais en attendant ils ont bloqué le bien pendant 8 à 12 mois   Si c’est cela les nouvelles stratégies je ne suis pas près de m’y soumettre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne