Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Les espèces qui survivent sont celles qui s’adaptent, en immobilier aussi ! », Pascal Beuvelet

Publié le
Publié le
Réagir 1 réaction
1 955
Evaluer cet article

Face à la progression des réseaux de mandataire, les agences immobilières sont tenues de s’adapter… Pascal Beuvelet, Président de THE DOOR MAN livre sa vision du marché et l’analyse qui l’a conduit a créer THE DOOR MAN avec Pierre-Arnaud Mazzanti.

photo : Pascal Beuvelet, Président du réseau de courtiers In&Fi Crédits

Le réseau de mandataires, la nouvelle espèce qui a le vent en poupe

En une décennie les agents immobiliers développant des réseaux de mandataires sont devenus les grands challengers des « agences vitrées ».  Aujourd’hui 108 réseaux sont identifiés déployant près de 20 000 collaborateurs.  Leur nombre ne cesse de croître et leurs effectifs avec. IAD compte désormais 6 700 mandataires, SAFTI 2900, CAPIFANCE 2 100, PROPRIETES PRIVEES 1 300, OPTIMHOME 1 300.

Ces 5 premiers en nombre de mandataires représentent à eux seuls plus de 70% des effectifs sur le terrain. Ils sont crédités de 8,5 % de part de marché. Avec une croissance de 25% par an de leurs effectifs ils devraient franchir les 25% de part de marché dans les 5 ans.

« Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements. » Charles Darwin

Une pyramide des gains plus avantageuse pour les collaborateurs…

Une pyramide des gains plus avantageuse pour les collaborateurs, l’absence de pression à la performance et une totale liberté de la gestion du temps sont des arguments de recrutements forts. Les réseaux de mandataires démontrent qu’ils « collent » parfaitement aux évolutions de la profession à l’instar de ce qui se pratique depuis des décennies aux Etats-Unis.

Dès lors les agences immobilières avec vitrine ont les plus grandes difficultés à garder leurs collaborateurs et bien sûr à en recruter. Les campagnes de recrutement très médiatisées des grandes enseignes Century 21 et Guy Hoquet témoignent de cette réalité ! Dans ce contexte l’avenir de l’agence vitrée doit nécessairement être repensé surtout pour celle qui ne disposent d’un service administration de biens déjà performants. La nécessité d’évoluer et d’accompagner la nouvelle donne en matière d’offres de services et de conquête commerciale est impérative.

… mais un problème d’assistance et de soutien de leurs collaborateurs de proximité sur le terrain

Cependant, le modèle développé par les réseaux de Mandataires est confronté à un problème d’assistance et de soutien de leurs collaborateurs en proximité sur le terrain. En effet leur expansion est fondée sur un recrutement pyramidal multi-niveaux « Parrain-Filleul ». Dans cette organisation le parrain doit simultanément produire et assurer un service permanent de management auprès de filleuls qui peuvent être disséminés partout en France !

Dans la réalité seule la mission de recrutement rémunératrice est remplie. L’accompagnement des filleuls est coûteux en temps. Il est quasi inexistant. Aussi, trop souvent livrés à eux-mêmes, en manque de repères, beaucoup baissent les bras provoquant très un important et très couteux turn-over de 30 à 35% par an !

Confrontés, eux aussi, à une hémorragie de collaborateurs des réseaux de mandataires estiment désormais indispensable d’implanter des « Market place » ou autres « Ateliers » pour apporter un espace d’accueil à leurs collaborateurs en région.

Dans cet esprit THE DOOR MAN France, dernier né des réseaux de mandataires, développe en franchise un modèle unique et inédit de 40 concessions exclusives où des professionnels de l’immobilier et/ou du management assurent en proximité l’assistance et le soutien juridique, technique et commercial de 100 à 200 mandataires et ce, sans aucune obligation de production.

Ce qui est certain c’est que rien n’est joué

La conquête de nouvelles parts de marché immobilier et leurs répartitions entre les différents intervenant est loin d’être stabilisée. Cette concurrence, qui a pour objectif final d’apporter les meilleurs services au consommateur ne fait que commencer.  Ensuite viendra, pour les professionnels les plus ouverts aux intérêts de leurs clients, la grande question du partage des mandats. Mais ça c’est un autre débat qui fera l’objet d’une autre communication.

Pascal Beuvelet

Pascal Beuvelet, Président Fondateur d’In&Fi Crédits. Promoteur depuis 1975, à la tête de BGI Holding, membre fondateur du réseau Century 21 en France, Pascal Beuvelet maîtrise l’immobilier et la franchise. Au fait des problématiques des particuliers dans le financement de leurs acquisitions immobilières, il s’est naturellement intéressé au métier de courtier crédits : une profession dispersée, un marché en pleine explosion. Convaincu des effets de levier que la franchise offre à une démarche entrepreneuriale, il a choisi ce mode d’expansion pour implanter le réseau des agences In&Fi Crédits spécialistes en courtage de crédits. Son objectif : imposer In&Fi Crédits comme la référence des intermédiaires en recherches de financements pour les particuliers et les professionnels.

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Vos réactions

  • Par BAS CLAUDE, il y a 20 jours

    Bonjour,

    Je suis en partie d’accord avec Pascal. Au sein du Groupe C&C BAS, nous mettons en place une nouvelle synergie entre agence physique et mandataires eXperts. Notre organisation se décline avec un siège National basé sur ARCACHON, 18 sièges régionaux et 100 sièges départementaux pour réaliser par département 1 million d’€ par marque. L’accompagnement des dirigeants régionaux et locaux y est omniprésent. C’est indispensable.

    GROUPE C&C Bas
    Claude BAS
    MUST Agency
    4% immobilier
    Low Cost Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne