Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Carrément Bien(s) revisite le téléachat

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
257
Evaluer cet article

Diffusée à 8h20 sur TMC, l’émission permet d’acheter ou de vendre en direct des biens immobiliers à la télévision.

photo : carrément bien

Certains en ont rêvé. Eux l’ont fait. Depuis le 22 avril dernier, la chaîne TMC diffuse du lundi au jeudi, dès 8h20, un téléachat de biens immobiliers. Une première mondiale : « L’idée est de mettre en scène des propriétés dans leur quartier et leur contexte et ainsi déclencher l’acte d’achat », confie Bruno Waitzmann, co-animateur avec Olivier Casado et producteur de l’émission. Le principe est simple : deux copains, spécialisés dans l’immobilier, présentent, à l’aide d’agents immobiliers appelés « consultants », des logements en vente qu’ils soient neufs ou anciens. « Les agents immobiliers qui travaillent avec nous font partie de ce que l’on a appelé le Club Carrément Bien(s). Ils s’engagent à ne présenter que des propriétés en mandat exclusif, jamais diffusées ailleurs », précise l’animateur.

Le Club Carrément Bien(s) regroupe des agents immobiliers triés sur le volet pour l’émission et reconnus pour leur professionnalisme. En devenant des « consultants », ils s’engagent à respecter certaines règles dont celle de ne présenter que des biens dont la commercialisation exclusive est réservée à l’émission et de traiter dans les 24 heures la demande des clients intéressés. Les producteurs ne perçoivent aucun pourcentage sur les honoraires de  l’agent immobilier si la vente est réussie. Toutefois, les agents immobiliers du Club Carrément Bien(s) délivrent une participation forfaitaire de 3 200 euros par mois avant de pouvoir présenter leurs biens à l’émission.

Des ventes quasi systématiques

Selon Bruno Waitzmann, la mécanique du téléachat fonctionne : « 80 % des biens présentés à l’émission sont vendus dans les trois semaines », indique-t-il. C’est que les logements en question sont présentés sous leur meilleur jour à l’aide d’un reportage de 1 min 30 tourné par les agents immobiliers. Micro-trottoirs, informations sur le quartier… tout y est pour séduire l’acquéreur potentiel. Dans le neuf, si les exclusivités sont nécessairement plus rares, les promoteurs consentent à des offres promotionnelles exceptionnelles : « Ça va de la réduction de 20 000 euros sur le prix de vente aux frais de notaire offerts avec cuisine », souligne l’animateur.

L’ensemble des biens se retrouvent ensuite sur le site de l’émission. Un service de conciergerie recueille les appels Des acquéreurs intéressés 24/24h, 7/7j et les met en contact avec les agents concernés.

Dédramatiser l’acte d’achat

À travers Carrément Bien(s), c’est tout le processus d’acquisition qui se retrouve facilité. Des conseils pratiques sont Délivrés par des experts tout au long du programme, et le ton léger des animateurs contribue à rendre moins anxiogène l’achat d’un bien immobilier. Le vendredi, une émission de 56 minutes, débutant à 7h50, accentue encore un peu plus le décalage : « Nous sommes sur de l’infotainement, avec des chroniques de l’humoriste Denis Maréchal ou encore des détournements de publicités », indique l’animateur. Une décontraction qui ne doit pas faire oublier les objectifs ambitieux que s’est fixé le programme : « Nous voulons être entre 3 et 4 % d’audience sur cette tranche horaire », conclut Bruno Waitzmann.

 

 

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne