Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Paris devrait franchir le cap des 10 000 € le m² en août

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
109
Evaluer cet article

En Ile-de-France, l’activité immobilière ne faiblit pas, bien au contraire ! La croissance de l’activité se prolonge avec une augmentation annuelle des ventes de 10% par rapport à la même période en 2018 et une hausse annuelle du prix des logements anciens de l’ordre de 4%. Quant au prix du m², il devrait franchir le cap symbolique des 10 000 € à Paris en août!

photo : AdobeStock_167017784 (1)

Selon la dernière note de conjoncture immobilière des Notaires du Grand Paris, 44 770 ventes de logements anciens ont été enregistrées en Ile-de-France de février à avril 2019. La hausse de l’activité, observée depuis le début de l’année, se prolonge avec une augmentation de 10% par rapport à la même période en 2018.

Volumes de ventes : un début d’année très dynamique

Pendant ces 3 mois, on a vendu 12 210 logements de plus (soit +37%) qu’en février-avril de ces 10 dernières années, où les volumes de ventes étaient limités à 32 560 ventes en moyenne. La progression des volumes de ventes est également très soutenue (+22%) par rapport à février-avril de la précédente période haute 1999-2007 où 36 740 logements étaient vendus en moyenne.

Selon les Notaires du Grand Paris, les premiers résultats du mois de mai 2019 s’inscrivent dans la continuité et confirment l’accélération des ventes récemment observée, sans changement de rythme.

Tous les marchés bénéficient de ce dynamisme et affichent une hausse des volumes de ventes, avec une prolongation des tendances passées observées pour les différents marchés. Ainsi, la Capitale, pénalisée par le manque d’offre, est une nouvelle fois légèrement en retrait par rapport aux autres départements franciliens. Cependant, le nombre de ventes de février-avril 2019 affiche une progression de 5% par rapport à la même période l’an dernier. Une nouvelle fois, la Grande Couronne bénéficie des plus fortes croissances (+ 15% pour les appartements et + 12% pour les maisons) avec des disparités fortes selon les départements. Enfin, en Petite Couronne, le nombre de ventes d’appartements anciens a augmenté de 11% et celui des maisons de 9%.

Le prix au m² devrait dépasser le cap symbolique des 10 000 € en août 2019

En Ile-de-France en un an, d’avril 2018 à avril 2019, le prix des logements anciens a augmenté de 3,9%, avec une hausse de +4,7% pour les appartements et de 2,1% pour les maisons. En 3 mois, de janvier à avril 2019, les prix des logements sont restés stables (+0,4%).

A Paris, le prix au m² des appartements anciens a atteint 9 760 € en avril 2019, en hausse annuelle de 6,6%. Comme annoncé et d’après les prix issus des avant-contrats, le prix au m² devrait dépasser le cap symbolique des 10 000 € en août 2019 dans la Capitale, et l’augmentation annuelle des prix atteindrait 7,1%.

Pour les appartements, on attend en août une progression annuelle des prix encore située autour de 4% pour les appartements en Petite Couronne. La Grande Couronne reste toujours à l’écart du mouvement général de hausse, avec une augmentation annuelle des prix qui serait limitée à 1,3%.

Pour les maisons, les hausses de prix devraient rester plus fortes en Petite Couronne qu’en Grande Couronne, à l’horizon du mois d’août. Les indicateurs avancés sur les avant-contrats des Notaires du Grand Paris anticipent une hausse annuelle de 5,6% en Petite Couronne et de 2,4% en Grande Couronne.

 

 

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Du même auteur

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne