Magazine immobilier Journal de l'Agence
TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

« Nous devons sans cesse nous réinventer », Olivier Alonso Président du groupe Nestenn

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
796
Evaluer cet article

Chez Nestenn, la satisfaction client est l’axe directeur qui motive les décisions. Entretien avec son président Olivier Alonso.

photo : olivier alonso journal de l'agence

JDA : Où en est le groupe Nestenn ?

Olivier Alonso : Notre groupe poursuit son développement de manière soutenue et maîtrisée ! Avec plus de 330 agences Nestenn en France métropolitaine, en Corse, à la Réunion, en Guadeloupe et en Nouvelle Calédonie, et plus de 1 700 collaborateurs, le groupe a généré un chiffre d’affaires cumulé de 95 millions d’euros HT en 2018. Il est vrai que les opportunités sont nombreuses en France comme à l’international, où nous nous développons avec des implantations à l’île Maurice, au Sénégal et à Miami.

JDA : Vous bénéficiez d’une conjoncture exceptionnelle ?

O. A. : Il est certain que les conditions sont excellentes. D’abord, parce que le marché se porte bien. Les Français ont confiance en l’avenir, ils investissent dans la pierre. Nous devrions atteindre le million de transactions dans l’ancien pour l’année 2019. Ensuite, parce que la part de marché des agents immobiliers ne cesse de progresser : plus de 6 transactions sur 10 passent aujourd’hui par un professionnel. La majorité des particuliers souhaite se faire accompagner par un homme de l’art dans leur parcours immobilier et donne leur préférence à ceux qui apportent des services à valeur ajoutée. Et cette tendance ne fera que croître dans les années à venir.

JDA : D’où la nécessité de recourir à la technologie ?

O. A. : L’avènement des nouvelles technologies et des nouveaux modes de consommation de l’information des particuliers offre aux agents immobiliers qui maîtrisent la communication multicanale, et notamment digitale, une longueur d’avance, que ce soit pour la transaction, la gestion voire même le syndic.

JDA : Comment vous distinguez-vous sur le digital ?

O. A. : Nous mettons en place énormément d’actions pour nos agents immobiliers, le digital est dans notre ADN. Nous appliquons par exemple la technique du retargeting auprès des milliers de visiteurs quotidiens qui recevront de la publicité ciblée durant plusieurs mois. Nous avons des outils poussés d’analyse du parcours de l’internaute et améliorons mois après mois nos solutions. Nous mettons aussi gratuitement à leur disposition des outils de création de sites internet pour les biens en exclusivité. Notre toute dernière nouveauté ? Un outil puissant permettant à chacun de nos agents immobiliers de communiquer localement sur Facebook, Youtube, Instagram, et bien évidement sur des campagnes d’Adwords… De quoi toucher leurs prospects de manière chirurgicale. Cela représente de très gros investissements pour nous, mais l’enjeu est majeur pour nos agences.

JDA : Quelle est votre vision du marché de l’immobilier devenu très concurrentiel  ?

O. A. : L’arrivée de nouveaux modèles en immobilier (immobilier sans agence physique, pure players de l’Internet) nous force à nous réinventer, ce qui à mon sens est très positif. Nous ne devons pas avoir peur de la concurrence à partir du moment où nous sommes convaincus de la haute qualité de service que nous apportons à nos clients acheteurs, vendeurs, locataires, bailleurs. Chez Nestenn, avec quasiment 30 collaborateurs permanents au siège de la Franchise qui oeuvrent quotidiennement pour les franchisés, les convictions sont claires : « Les clients de nos agences doivent être satisfaits ». D’ailleurs, plus de 92 % des clients de nos agences au niveau national recommandent Nestenn.

JDA : Comment optimiser la satisfaction  client ?

O. A. : La satisfaction du client fi nal vient de l’expertise de l’agent immobilier qu’il a face à lui, d’où l’importance de la formation. Chez Nestenn, c’est une priorité ; nous disposons d’une école très appréciée des agents immobiliers et de leurs conseillers, en transaction comme en gestion. Nous avons par ailleurs une vision très anglo-saxonne : « À plusieurs, nous sommes plus forts que tout seul ! ».  J’oeuvre pour ma part depuis longtemps pour le fi chier commun dans mon propre réseau mais aussi pour l’AMEPI. Les agents immobiliers, qu’ils soient syndiqués ou en réseau, ont une chance exceptionnelle de bénéficier d’un outil aussi performant que l’AMEPI.  En effet, au-delà du rôle social qu’il peut jouer entre confrères d’un même bassin, il permet en quelques clics d’identifier toutes les exclusivités disponibles et de pouvoir servir son client. Lorsque le client est au centre de notre stratégie, alors le partage n’est plus un sujet.

Nestenn poursuit son développement en France et à l’international

Ariane Artinian

Après des études à Dauphine et à Sciences Po, elle opte pour le journalisme. Après avoir piloté les dossiers immobiliers de magazine grand-publics tels Capital ou Challenges, elle fonde BazikPress, agence de production de contenu éditorial spécialisée dans l'information pratique et dans l'immobilier. Elle dirige aujourd'hui la rédaction du Journal de l'Agence.

Du même auteur

Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne