TOUTE L'INFORMATION PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Des professionnels de l’immobilier impactés par le reconfinement, mais confiants en l’avenir

Publié le
Publié le
Réagir 0 réaction
1 085
Evaluer cet article

À la veille de la reprise des visites et de la réouverture des agences, l’Unis a interrogé* ses adhérents sur le bilan du mois de novembre et sur les perspectives d’avenir. Bonne nouvelle : malgré ces coups durs répétés, les professionnels de l’immobilier restent résolument optimistes !

photo : accueillir le client monde d'après

La filière immobilière tient à peu près bon

Les impacts de ce second confinement sont une nouvelle fois préoccupants pour l’ensemble de la filière immobilière qui néanmoins garde la tête haute :

L’impact sur les métiers : Perte de clientèle, et embouteillage en vue

C’est l’impact sur les activités immobilières qui est considéré comme le plus important pour 79,5% des professionnels interrogés.

Concernant les visites :

61,8% estiment que les processus de vente ou de location, qui ont été suspendus par l’interdiction des visites aux particuliers, pourront désormais se poursuivre.

Mais 40 % des professionnels regrettent une perte sensible de clientèle. Ils sont même 16,2 % à déplorer des projets définitivement stoppés.

Concernant les assemblées générales de copropriété :

58,1% des syndics considèrent que les assemblées générales (qui ont dû être reportées) ne pourront pas se tenir dans les délais malgré les mesures prévues dans l’ordonnance. Ils prévoient un « embouteillage » inévitable.

L’impact sur les relations humaines : une tension préoccupante

Près de la moitié des professionnels (45,8 %) citent la dégradation des relations humaines (avec les clients ou les collaborateurs) comme l’impact n°2 de cette période ; au coude-à-coude avec la mise en place, à nouveau, du télétravail et de l’activité partielle (pour 44,8 %).

Une étonnante confiance dans l’avenir

Malgré ces coups durs répétés, les professionnels de l’immobilier restent résolument optimistes et tournés vers l’avenir :

62,3% des professionnels sont plutôt confiants dans l’avenir de leur entreprise, ce qui démontre la résilience non négligeable du secteur.

Une majorité d’entreprise fait le dos rond jusqu’à présent (novembre) :

  • 6,5% n’ont pas sollicité d’aides mais 27,2 % ont obtenu un PGE
  • 61,8 % estiment que les projets de vente ou location qui étaient en cours sont simplement repoussés à l’après-confinement

*(sondage-flash réalisé auprès de 382 professionnels, du 20 au 25 novembre)

Ne manquez pas aussi
Du même auteur
Newsletter

Recevez l'essentiel de l'actualité immobilière sélectionné par la rédaction.

Sur le même thème
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le journal trimestriel

Vous souhaitez consulter notre dernier magazine ou l'une de nos éditions précédentes ?

Consulter en ligne